header

Dernière mise à jour : 02/10/2014

Malocclusion et problèmes dentaires du lapin (Mise à jour : 03/04/2011)

Introduction

De nombreux lapins domestiques souffrent de problèmes dentaires appelés malocclusion. Cette pathologie a plusieurs causes :
- cause génétique. Les parents peuvent être porteurs même si leur malocclusion n'est pas visible. Les lapins qui ont une petite mâchoire sont aussi plus sujets aux malocclusions des molaires. Les béliers nains mâles semblent particulièrement touchés (Source: Textbook of rabbit medecine :Dr Harcourt Brown).
- cause alimentaire. Un lapin nourri aux granulés ou graines développe souvent une malocclusion vers 4-5 ans. Ces aliments ne permettent pas d'obtenir une bonne usure des dents (voir plus bas). D'autre part, les mélanges permettent au lapin de trier ce qui provoque de nombreuses carences en vitamines et minéraux.
- cause traumatique. Les dents peuvent se fracturer ou se fissurer suite à une chute.
- cause métabolique : un déficit en vitamine D peut être à l'origine d'une mauvaise fixation du calcium et donc provoquer une décalcification au niveau de la mâchoire. Les dents du lapin sont de grandes consommatrices de calcium du fait de leur pousse continue. Il est recommandé d'exposer les lapins à la lumière naturelle dès que ceci est possible ( fenêtre ouverte, balcon, jardin etc.).

Le lapin doit absolument user ses dents en consommant beaucoup de fibres (foin, herbe et végétaux). Si vous ne lui donnez que des granulés, il risque d'avoir des problèmes dentaires en vieillissant, la prévention est donc très importante et vous évitera, à vous comme à votre lapin, beaucoup de stress et de souffrances.
Seuls le foin et la verdure permettent une bonne usure. Si vous voulez en savoir plus sur les rapports entre une bonne alimentation et une bonne santé dentaire consultez le Guide de l'alimentation du lapin de compagnie du Dr Avanzi.
Idéalement, un lapin souffrant de malocclusion ne devrait plus manger de granulés mais uniquement de la verdure et du foin.

En janvier 2008, dans le cadre de la National rabbit Week, les lapins du Pays de Galles ont eu droit à un petit check-up dentaire gratuit. Le résultat était alarmant : chez les 3/4 des lapins ont été diagnostiqués des problèmes dentaires de bénins à mortels.( références : www.dentistry.co.uk) Ceci rappelle l'importance de bons soins dentaires et d'une bonne alimentation préventive !

Présentation de la dentition

Le lapin n'est pas un rongeur mais il a en commun avec eux d'avoir des dents à racines ouvertes qui poussent continuellement. Contrairement aux rongeurs ce ne sont pas seulement ses incisives qui poussent mais toutes ses dents.
Le lapin possède 28 dents :
- en haut : 4 incisives( il y en a 2 petites derrières les deux grandes), 6 prémolaires et 6 molaires
- en bas : 2 incisives , 4 prémolaires et 6 molaires
Le lapin n'a aucune canine.
ATTENTION : les petites incisives qui sont situés en haut ne sont pas des dents de lait ou des dents surnuméraires, elles ne doivent pas être arrachées. Elles font intégralement partie de la dentition d'un lapin adulte ! Malheureusement, certains vétérinaires peu habitués à recevoir des lapins en consultation ont déjà pratiqué une extraction de ces incisives en pensant qu'il s'agissait de dents de lait ou de dents qui poussaient là par erreur ! D'où la nécessité de consulter un vétérinaire spécialisé.

Photo des 6 incisives :

A la naissance il n'a que 16 dents, les autres poussent durant les 5 premières semaines de sa vie (Source : Textbook of rabbit medecine du Dr Frances Harcourt Brown)

En savoir plus : La dentition du lapin en images

Qu'est ce qu'une malocclusion?

Toutes les dents du lapin poussent continuellement et si elles ne s'usent pas assez, elles deviennent trop longues et gênent le lapin, c'est la malocclusion. Ce n'est pas seulement la partie visible de la dent qui pousse mais aussi la racine. Elles peuvent blesser l'intérieur de la bouche et la langue du lapin. Le lapin va cesser de s'alimenter à cause de la douleur.
UNE MALOCCLUSION EST SOUVENT INCURABLE, on peut améliorer l'état de la dentition et ralentir la repousse mais on ne peut pas soigner. Une fois installée on ne peut que limiter les dégâts par des soins vétérinaires réguliers. Il faut donc faire tout son possible pour EVITER LES MALOCCLUSIONS.

La prévention :

- limiter drastiquement la quantité de granulés (surtout pas de mélanges de céréales) ou les supprimer totalement (chez le lapin adulte uniquement).
- donner un foin de qualité à volonté.
- donner des feuillages bien verts (salade, framboisier, noisetier, fraisier, chou de temps en temps, herbes sauvages).
- lui permettre si possible de grignoter de l'herbe.
Seuls les végétaux riches en fibres permettent une bonne usure des dents et un bon travail des gencives.

Les idées reçues :

1/les granulés sont durs donc ils devraient user les dents mieux que le foin : c'est entièrement faux. Pour deux raisons :
- soit le granulé arrive entier sur la molaire et dans ce cas les molaires doivent fournir un effort très important pour écraser ce granulé ce qui n'est pas du tout naturel pour elles. Cela a pour conséquence d'abîmer les racines ainsi que les dents.
- soit le granulé a été coupé par les incisives et trempé par la salive et dans ce cas il arrive sous forme de bouillie incapable d'user les molaires. Seul le foin et les feuilles usent les molaires, pour vous en rappeler dîtes-vous qu'il faut une "lime" naturelle c'est à dire un aliment plat et abrasif. L'abrasion est effectuée par la silice (phytolithes), la lignine et la cellulose. La silice forme des sortes de petits morceaux de verre qui agissent comme une lime sur les dents.(Essayez de manger un brin de foin bien dur et vous constaterez que ça demande beaucoup de travail !)
- leur forme cylindrique abîme les dents et provoque une usure irrégulière.
D'autre part les granulés sont rapidement avalés et n'obligent pas le lapin à mâcher toute la journée. Le lapin DOIT grignoter toute la journée, c'est la seule façon qu'a le lapin d'user ses dents ET de faire fonctionner correctement son système digestif.
Une étude de 1993( Wolf, Bucher, Kamphues. A study on the influence of feeding on growth and attrition of rabbit's incisors) a montré que le plus important pour une bonne usure des dents n'était pas la dureté des aliments mais le temps passé à les manger. Un lapin peut manger ses granulés en 15-30 minutes alors que si son alimentation est basée sur le foin, il passe des heures à manger.

2/Il est préférable d'arracher la dent :
A première vue ça peut sembler logique, si une dent pose problème pourquoi ne pas simplement l'arracher ? Pour une raison simple : c'est souvent très risqué. Sans compter que généralement ce n'est pas une dent qui pose problème mais tout un ensemble de facteurs.
Pour les molaires les risques sont très importants ( fracture de la mâchoire par exemple), cette opération n'est donc réservée qu'aux lapins qui ne peuvent pas survivre autrement ou lorsqu'il y a un gros abcès qui rend la dent mobile. ARRACHER UNE MOLAIRE EST FORTEMENT DECONSEILLE ET NE PEUT ETRE REALISE QUE PAR UN VETERINAIRE EXPERT EN NAC OU DENTISTERIE.
Un vétérinaire spécialiste du lapin ne vous proposera jamais une extraction de molaire "de confort". L'os de la machoire au niveau des molaires est très fin et peut se rompre. Compte tenu de l'anatomie de la bouche du lapin, l'accès aux molaires est très compliqué et rend de ce fait l'extraction très délicate. Seules les molaires et prémolaires mobiles ou représentant un danger pour la vie du lapin sont extraites.
Les incisives, en revanche, peuvent être retirées plus simplement si leur pousse est vraiment trop rapide et que la qualité de vie du lapin est altérée :

Conséquences de la malocclusion :

- douleurs
- perte d'appétit ou anorexie totale
- problémes digestifs pouvant entraîner la mort
- impossibilité de se toiletter
- impossibilité de manger les caecotrophes
- atteinte du canal lacrymal
- abcès

Tout ceci met la vie du lapin en danger.

Que faire ?

- changer radicalement l'alimentation de votre lapin
- faire contrôler et soigner ses dents par le vétérinaire régulièrement
- le gaver systématiquement pendant les périodes où ses dents l'empêchent de manger correctement

L'examen des dents :


Le lapin est enveloppé dans une serviette pour faciliter sa contention par vous-même ou un assistant du vétérinaire. Le vétérinaire examinera les incisives en soulevant les lèvres du lapin puis les molaires avec un otoscope (comme l'appareil qui sert à exminer nos oreilles ou la gorge).
Si votre lapin a un grave problème dans la bouche (pus, sang) qui empêche l'examen, il sera rapidement anesthésié pour permettre un examen complet. Le vétérinaire fera sans doute aussi une radiographie pour déceler un éventuel abcès ou un problème de racines.

MALOCCLUSION DES INCISIVES

La malocclusion des incisives est souvent appelée "dents d'éléphant", car elles peuvent en poussant prendre une forme qui rappelle les défenses d'un éléphant.
La grand avantage des incisives sur les molaires c'est qu'on peut facilement les voir. Un petit contrôle régulier à la maison permet de détecter rapidement une pousse anormale.
Des incisives en bonne santé sont bien blanches, brillantes, droites, collées l'une à l'autre avec une rainure verticale.
Si vous remarquez des rainures horizontales sur les incisives supérieures ou si la rainure verticale est effacée c'est un signe de maladie dentaire (Source : Dr Frances Harcourt Brown)
Voici à quoi doivent ressembler les rainures :


Les incisives du bas poussent un peu plus vite que les incisives supérieures.
Les dents peuvent pousser de telle manière qu'elles peuvent blesser le palais ou la gencive.
Cette malocclusion est due au fait que les incisives supérieures et inférieures sont mal positionnées et ne s'usent pas les unes contre les autres. Elles sont souvent congénitales et peuvent apparaitre dès 3-4 semaines. Elle peut aussi résulter d'un traumatisme (chute sur la tête).
Cette malocclusion a l'avantage d'être facilement visible et contrôlable même par un vétérinaire même peu habitué à soigner des lapins (consulter spécialiste est fortement recommandé)
Les incisives sont plus simples à soigner, il suffit de les couper. Deux techniques sont employées : la pince dentaire ou le disque coupant (chez les spécialistes). La pince (ou le coupe ongle) est le moyen le plus utilisé mais il a des désavantages :
- c'est plus douloureux à cause de la force que l'on met dans le geste
- les saignements sont fréquents et exposent le lapin aux infections
- il existe un risque de fracture dentaires et mandibulaire, de dévitalisation, d'esposition de la pulpe denatire et d'abcès péri-apicaux ( Source : La malocclusion des incisives ne se traite que par extraction. Drs Emmanuel Risi, Daphné Rochel et Emilie Jolivet. La semaine vétérinaire n) 1434- 21 janvier 2011)
- on ne peut pas restaurer la coupe en biseau (cf Nouveaux animaux de compagnie par le DR JF Quinton et Textbook of rabbit medecine par le Dr Frances Harcourt Brown pour plus d'infos)
Sur ce site vous pouvez voir une coupe des incisives avec disque coupant : Coupe des dents par un spécialiste néerlandais

Pour ces raisons il est parfois préférable d'extraire les incisives. Pour certains lapins c'est une libération. Libérés de la douleur et des inconvénients dus à une pousse très rapide des dents, ils retrouvent l'appétit. Il faut parfois leur raper les légumes pour les aider à manger mais il s'habituent rapidement à leur nouvelle condition.
Il faut toujours vérifier les molaires car la malocclusion des incisives peut être secondaire à une malocclusion des molaires, si celle ci n'est pas soignée le problème persistera.
La coupe a lieu toutes les 4/6 semaines, parfois moins souvent mais parfois plus souvent encore. Il faut couper les incisives malades le plus régulièrement possible pour éviter qu'elles ne provoquent une malocclusions des molaires.
Ils arrivent aussi que les incisives tombent ou cessent de pousser.
Les lapins possèdent 6 incisives, les 6 doivent être extraites mêmes celles qui ne posent pas de problèmes sinon les dents qui n'auront de dents en face pousseront de manière très importante et nécessiteront à leur tour une coupe régulière.

Pour en savoir plus sur l'extraction des incisives, nous vous proposons un article L'extraction des incisives en images.

MALOCCLUSION DES MOLAIRES

La malocclusion des molaires est rarement génétique,bien que ce soit possible, elle est le plus souvent une conséquence d'une mauvaise alimentation et apparaît vers l'âge de 3-4 ans.
Les molaires occasionnent plus de soucis car on ne peut pas surveiller leur pousse. Il faut donc surveiller le lapin pour détecter des signes de repousse:
- anorexie, perte d'appétit, la nourriture tombe de la bouche du lapin
- grincements de dents répétés et forts
- diminution du diamètre des crottes ou constipation. La constipation peut très bien être consécutive d'un problème de dents et non d'un problème intestinal. Le lapin mange de moins en moins car il souffre et son transit ralentit et se bloque si on n'intervient pas assez tôt. Il peut aussi y avoir du mucus sur les crottes signe d'un dérèglement intestinal.
- isolement
- les yeux ou nez qui coulent (signe qu'une racine pousse et touche le canal lacrymal)
- oeil qui "sort de la tête"(le nerf optique est poussé par un abcès ou une racine)
- bave, salivation excessive, le menton est mouillé:

-sélection de certains aliments (ne mange plus les aliments durs comme les carottes ou à longues fibres comme le foin ou le céleri branche) ou changement brutal de préférences alimentaires.
- abcès( grosseur au niveau de la joue ou de la machoire ou encore sous les yeux). Glissez un doigt le long de la machoire, si vous sentez une grosseur ou si votre lapin grince des dents à un endroit particulier consultez rapidement un vétérinaire.
- perte de poids soudaine ( un lapin souffrant de malocclusion doit être pesé régulièrement, le poids est un signe de détérioration ou d'amélioration de l'état du lapin)
- mauvaise haleine
- mouvement de tête anormaux quand il mange signe qu'il essaie de manger en se faisant le moins mal possible
- le lapin tire parfois la langue quand une dent le gêne
- Si le lapin se jette sur la nourriture mais ne la mange pas, preuve qu'il a faim mais qu'il ne peut manger en raison de la douleur occasionnée.

Il faut agir vite car une anorexie peut entrainer un blocage intestinal et compliquer la guérison de votre lapin!
Pour examiner les molaires le vétérinaire utilise un otoscope, il peut aussi réaliser une radiographie pour vérifier l'état des racines et la présence d'abcès, ceci ne nécessite pas d'anesthésie.
Pour limer les molaires le lapin doit en revanche être anesthésié. L'anesthésie gazeuse est possible. Pendant l'intervention le vétérinaire coupe les pointes sur les dents puis lime toute la surface de la dent pour que le temps de repousse soit le plus long possible (la dent est parfois limée jusqu'à la gencive).

Photos prises lors d'un soins des molaires. Des écarteurs sont posés pour maintenir la bouche ouverte et permettre l'accès aux prémolaires et molaires.On utilise deux sortes d'écarteurs, un pour ouvrir la bouche et l'autre pour écarter les joues. Sur la première image, seul le premier type est posé.


Dans certains cas le lapin peut mettre plusieurs jours à s'alimenter correctement après l'intervention, surtout si la pousse des molaires a entrainé des ulcères sur les joues ou la langue, pensez à le gaver!!

S'il y a un ou des abcès un traitement antibiotique sur plusieurs semaines et ainsi qu'un traitement chirugical seront proposés, dans certains cas la dent devra être arrachée.
IL NE FAUT JAMAIS ARRACHER UNE MOLAIRE A UN LAPIN EN LUI OUVRANT LA JOUE! En effet si on coupe la joue il est plus facile d'arracher la dent car l'accès est facilité, mais en refermant on supprime plusieurs millimètres de joue et on bloque les mouvements de mastication. Le lapin a alors autant de difficultés à manger qu'avec sa malocclusion. La cicatrisation est souvent difficile et le risque d'infection important. Les risques de décès sont nombreux avec cette technique!!! Il faut en fait inciser SOUS la machoire.
Dans tous les cas, arracher une molaire est déconseillé, car c'est une opération extrêmement délicate, elle n'est réservée qu'aux cas où la vie du lapin est en danger. Il faut couper et limer la dent le plus possible très régulièrement, et normalement elle pousse de moins en moins rapidement et parfois se dévitalise.
Lorsqu'on arrache une molaire on est absolument pas obligé d'arracher la molaire de la machoire opposée car les molaires sont légèrement décalées et la molaire opposée rencontrera tout de même un obstacle.
Le limage est pratiqué sous anesthésie et la dent n'est pas trop douloureuse au réveil, mais si la dent a blessé la joue ou la langue, en causant un ulcère par exemple, le lapin peut encore avoir mal 8-10 jours le temps que les blessures cicatrisent.

N'HESITEZ PAS A ALLER VOIR UN SPECIALISTE NAC OU DENTISTERIE , un vétérinaire généraliste qui ne maîtrise pas les techniques de soins dentaires peut faire des ravages ! Le vie du lapin peut être gravement mise en danger.

Articles complémentaires :
La santé bucco dentaire du lapin
Lorsque Chester ne pouvait plus mastiquer
Lorsque les dents se transforment en défenses

Crédits photos : Belle, Sélune, Talisman, swallikorn, http://terre-sacree.connectetoi.com/