Est-ce une bonne chose pour vous d'adopter un deuxième lapin ?

Puisque la notion de lapin comme animal d’intérieur est encore nouvelle, beaucoup d’adoptants sont novices avec leur lapin. Il n’est donc pas surprenant qu’ils préfèrent commencer avec un seul lapin. Et si tout se passe bien, ils penseront à adopter un second lapin.

Notre expérience comme famille d’accueil de la House Rabbit Society montre que la grande majorité des lapins ont un grand besoin de la compagnie d’au moins un congénère. Nous vous offrons notre expérience ci-dessous pour vous aidez à décider si posséder plusieurs lapins vous conviendrait.

Etape 1 : Les préparations

Les deux éléments les plus importants de la phase d'introduction sont le statut de reproducteur et la territorialité. Deux lapins non stérilisés quelque soit la combinaison, vont soit se battre ou se reproduire, ou les deux. Les documentaires animaliers décrivent toujours les habitudes territoriales des animaux sauvages. Nous oublions aisément que nous sommes des primates, et en tant qu’humain nous faisons aussi partie du monde animal. Avez vous une serrure à votre porte ? Une clôture autour de votre jardin ? Une plaque d’immatriculation sur votre voiture ? Quelle serait votre réaction si un soir, assis au coin du feu relisant les anciens numéros du HRJ, votre lapin entrait dans le salon avec un humain inconnu ? Souhaiteriez-vous toute suite la bienvenue à cette personne comme s’il faisait partie de la famille ou appelleriez-vous le 17 ?

Essayons à nouveau de vous présenter cet étranger. Vous assistez à un séminaire sur le comportement des lapins à la SPCA. La pièce est pleine de personnes qui partagent vos intérêts. A la pause, vous vous retrouvez à discuter avec une personne très sympathique. Vous échangez vos numéros de téléphone et convenez d’un rendez-vous pour un café dans la semaine. Cela ne semble t-il pas bien plus prometteur vu ainsi ?

La différence entre un lieu de rencontre et votre tanière est que le premier est un terrain neutre. Pour un lapin, un terrain neutre est un terrain sur lequel il n’est jamais allé. Dans l’idéal, cet endroit est petit (environ 2 m²), avec un sol facile à nettoyer et sans recoin inaccessible pour vous dans lequel les lapins peuvent se faufiler. Si votre lapin connaît chaque coin et recoin de votre maison, utilisez votre voiture comme terrain neutre. Ou encore mieux, trouvez un ami sympathique chez qui faire les présentations. Vous devez aussi posséder une cage ou un espace privé pour chaque lapin. Pour éviter d'investir dans une deuxième cage, empruntez-en une, un refuge local ou une association en a peut être une qui ne sert à rien et les cages de transport pour grand chien peuvent aussi servir à cet usage. Une petite salle de bain ou un couloir fermé avec une barrière pour bébé peuvent servir soit comme terrain neutre ou comme un espace supplémentaire pour le petit nouveau.

Equipez-vous d’un vaporisateur d’eau, de beaucoup de patience et de calme et si possible de l’aide d’une personne expérimentée avec les lapins, soit sur place ou au moins au téléphone. Votre refuge local peut disposer d'une personne compétente qui peut vous aider ou qui sera capable de vous mettre en relation avec un éducateur de la HRS.

Etape 2 : Les préoccupations de l’adoption

Lequel : beaucoup de personnes supposent qu’en choisissant un compagnon pour leur lapin, ils devraient chercher un lapin similaire en taille ou en race. Les lapins le démentent. Mélanger des lapins nains ou géants est très commun. Mais ne vous étonnez pas si le petit fougueux domine son compagnon le gros patapouf.

A l’instar du territoire, les hormones créent des tensions entre les lapins. En supprimant toutes les sources d’hostilité, vous pouvez encore rencontrer des comportements d’agressivité pendant la période d’introduction. En introduisant des lapins stérilisés dans un environnement neutre, vous avancez de deux pas gigantesques vers votre but. Les marques de territorialité sont nettement moins importantes lorsque les deux lapins sont stérilisés. Les grossesses nerveuses stressantes pour tout le monde sont moins probables. Le risque d’une grossesse réelle et le nombre de lapins abandonnés et euthanasiés en refuge qui en résulte sont ainsi évités.

Lorsque nous avons commencé à faire cohabiter les lapins, l’opinion communément admise était que les mâles, même castrés, ne pouvaient pas vivre ensemble. Nous nous sommes occupés de plusieurs couples de mâles, ainsi que de larges groupes avec plusieurs mâles, et nous nous sommes rendus compte que les mâles peuvent nouer une forte complicité. Adopter une femelle stérilisée compatible avec votre mâle est tout a fait possible mais ne désespérez pas si vous vous retrouvez avec deux mâles.

L’âge joue un rôle minime pour déterminer l’entente. Mais n'attendez pas de votre femelle de 2 ans qu'elle adopte forcément un comportement maternel avec un bébé (de moins de 3 mois). Les adultes préfèrent d’autres adultes ou adolescents, et les petits lapins se sentent mieux avec d’autres petits.

Le caractère du lapin varie en fonction de là où il se situe par rapport aux autres en général, et surtout par rapport aux autres lapins. Il peut être autoritaire et sûr de lui, autoritaire et peu sûr de lui, timide, tendre, sociable ou associale, terrifié, ou plusieurs de ces combinaisons à la fois. Très souvent dans nos foyers d’accueil, nous nous retrouvons face à un adoptant consterné et embarrassé lorsque son lapin est mis en contact avec un compagnon potentiel. « C’est une vraie crème avec nous » hurle-t-il atterré lorsque Miss chou à la crème attaque son nouvel ami en lui arrachant tellement de poils qu’elle en a la bouche pleine.

Où : Le meilleur endroit pour adopter un lapin est votre refuge ou votre association locale. Ceux-ci vous permettront d’amener le lapin avec vous pour qu’il puisse rencontrer des potentiels compagnons en terrain neutre.

Etape 3 : Les scénarios le plus courants

Vous êtes enfin prêts. Vous avez réglé les problèmes matériels : Une cage/espace pour chaque lapin, un terrain neutre petit, facile à nettoyer et accessible, un vaporisateur d’eau pour plante. Vous embarquez votre lapin dans sa cage de transport et tous les deux partez pour la maison ou le refuge.

Les lapins sont libérés de leur cage de transport en même temps. Ils passeront les 5 premières minutes à explorer la pièce, s’ignorant totalement. Tuffy, une extravertie, délicieusement odieuse, une femelle adolescente ressemant stérilisée, charge Sweetpea, un adulte male sensible et castré. Sweetpea s’enfuie. Tuffy le rattrape, se met sur lui et l’empêche de bouger. Sweetpea reste où il est, les yeux exorbités, le cœur battant. Ca se déroule bien. On pourrait traduire comme ceci leur conversation : Tuffy dit : "Je suis le plus gros méchant lapin du monde" Sweetpea répond "oui Ô grand puissant, je suis un grain de poussière dans la galaxie" Tuffy : "Tant que nous sommes d’accord là dessus", "Absolument. Indiscutablement. C’est totalement clair" murmure Sweetpea. Bien qu’il y ai eu des tumultes et des poils qui ont volé, ces deux là partagent le même schéma de pensée.

Après environ 20 minutes, Tuffy et Sweetpea sont retournés dans leur coin respectif. Ces cantonnements temporaires peuvent être configurés de plusieurs manières, ça dépend de la configuration de votre espace de vie. Si vous avez deux cages, mettez les côte à côte, les lapins pourront ainsi s’habituer à la vue de l'autre, à son odeur et à sa présence. Répétez ces séances de 20 minutes quotidiennement. Tuffy continuera à affirmer sa suprématie à travers chaque action en pourchassant, montant, mordant, et se jetant sur lui. Des blessures qui nécessitent des surveillances médicales peuvent apparaître. L’aspect le plus difficile pour le maître est de savoir quand et comment intervenir. C’est à vous de jugez du moment auquel il faut intervenir. C’est souvent difficile de faire la part des choses entre nos réactions émotionnelles et notre capacité à analyser la situation, encore plus si c’est votre lapin déjà installé qui se fait bousculer. Si vous sentez que Tuffy devient dangereusement agressive, vous avez plusieurs options. Distrayez les lapins en créant un tumulte. Tapez du pied, criez, laissez tomber le couvercle d’une poubelle à terre. Les lapins apeurés courront se cacher. Utilisez un vaporisateur d’eau pour pulvériser sur le visage d’un ou des deux lapins. Non seulement ils arrêteront de se battre mais ils prendront le temps de se faire une toilette. Il n’y a aucune loi qui impose une séance de 20 minutes exactement. Suivez votre instinct

Certains lapins répondent bien à l’implication de l’homme. Ils peuvent se calmer si vous les caressez. Certains rendent un coup de langue en réponse à des toilettages ou à des gratouilles sur le dos et il est assez facile de profiter de se tic pour le faire toiletter l’autre lapin. Normalement, en quelques jours ou semaines, vous verrez apparaître des signes d’amitié. Le signe le plus reconnaissable est celui de toiletter. Lorsque vous voyez ça, c’est qu’il est temps de mettre les lapins en territoire non neutre. Cette phase d’introduction peut avoir besoin d’être répétée sur ce territoire.

Pendant les rencontres violentes où les lapins s'agressent dès les présentations, aucun d'eux ne prend le temps de faire le tour de la pièce. En quelques minutes, les deux se sont engagés dans un violent combat. Ils s’empoignent chacun de l’autre avec leurs dents puis donnent des coups dans le ventre avec leurs puissantes pattes arrières. Aucun d’eux n’abandonne. Les deux veulent être le dominant. A partir du moment où ils campent sur leur position, un ou les deux peuvent être sérieusement blessé. Bien que, comme le montre notre histoire particulière, des introductions difficiles peuvent mener à l’harmonie. Les étapes nécessaires sont aussi décrites par HRS EDUCATION DIRECTOR, MARGO DEMALLO IN HRJ vol.2,#5

Le coup de foudre est facilement identifiable. Ces âmes sœurs s’accueillent chacun comme de vieux compagnons, se toilettant, se cajolant et lançant en l’air les talons pour une danse pleine de joie. Une légère variation apparaît lorsqu'un lapin a un coup de foudre et que l'autre n'éprouve que de l’affection. Avec le temps, leurs sentiments seront réciproques, mais la rencontre initiale peut être quelque peu tiède.

Tous droits réservés - House Rabbit Society
Toute reproduction et/ou diffusion partielle ou totale sont interdites.
Traduit de l'anglais par Julie Broggi pour Marguerite & Cie le 13 juin 2008 avec l'aimable autorisation de la House Rabbit Society
D'après l'original "Are Two Rabbits Right For You?" disponible sur le site de la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/journal/3-4/two-rabbits.html
La House Rabbit Society n'est pas responsable de l'exactitude de la traduction
The House Rabbit Society is not responsible for accuracy of the translation
Pour contacter la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/hrs-info/feedback.html