Les Friandises

Par Susan M. Smith, Ph.D.
Nutritional Sciences, University of Wisconsin-Madison

Introduction

Cette adorable petite frimousse moustachue est tellement difficile à ignorer, en particulier lorsque votre lapin se dresse sur ses pattes et semble tellement mériter cette friandise spéciale. De plus les animaleries vendent toute une sélection de friandises pour lapins qui sont parfaites pour votre lapin adoré. N’est-ce pas? FAUX!!! La plupart des friandises ainsi nommées sont l'équivalent d'un repas chez McDonald's, ce sont des cochonneries non nutritives qui peuvent potentiellement occasionner des problèmes chez votre lapin. Le problème est masqué par le fait que beaucoup de ces produits utilisent des phrases qui poussent l’acheteur à croire que le produit est bon pour la santé : « fortifiant nutritionnel », « bon pour l’environnement », « respect des habitudes alimentaires », « assure une variété nutritionnelle », « ingrédients finement sélectionnés ». L’ajout d' « instructions sur l’alimentation » et « analyse garantie » ajoutent un poids à leur crédibilité.

Les friandises pour lapin commercialisées se regroupent en plusieurs catégories: granulés, croquettes industrielles à base de céréales, muesli (mélanges de graines séchées/fruits/végétaux), mélanges céréales/végétaux, et bonbons et sucreries. Aucun d’entre eux ne possède les avantages d'une alimentation composée de végétaux frais, de granulés riches en fibres et de foin à volonté.

Les granulés

Le sujet des granulés a été abordé dans le vol. III #4 du House Rabbit Journal. Je n’ajouterais donc rien à ce sujet, je vais simplement répéter les points essentiels : choisissez des granulés riches en fibres (20-25%) et pauvres en protéines (14-15%) et en calcium (<1,0%). Limitez la nourriture en granulés selon les instructions de la HRS et donnez beaucoup de végétaux frais et du foin à volonté. N’achetez pas de granulés contenant des graines, des arachides ou des croquettes de mélanges de céréales riches en amidon (voir ci-dessous).

Les croquettes industrielles à base de céréales

Celles-ci peuvent aller des « soufflés croustillants » aux produits dont la forme en fait des substituts aux granulés. Certaines contiennent des ingrédients très chers qui ne sont absolument pas bénéfiques pour les lapins, tels que des extraits de plantes ou de végétaux et des bactéries lyophilisées. Un type de croquettes ne contient même pas le taux minimal de calcium exigé par le National Research Council (NCR). Un autre type contient des arômes de fromages! Des suppléments en enzymes digestives (protéases, amylases) ne sont en principe pas nécessaires puisque les aliments sont tout à fait digestes et il n’existe aucune preuve que les lapins en bonne santé produisent un taux insuffisant de ces enzymes ; en effet la majeure partie de la digestion se fait par l’intermédiaire des bactéries cæcales. Ces croquettes ont tendance à avoir un taux plus faible en fibres et plus important en graisses. Elles sont également très coûteuses et sont accompagnées de recommandations alimentaires qui conduiront à l’obésité des lapins de compagnie stérilisés. La variété des formes et des couleurs est davantage esthétique pour les humains qui les achètent que pour votre lapin. Encore une fois, de la verdure fraîche, des granulés riches en fibres en quantité limitée et du foin à volonté sont meilleurs pour la santé des lapins et moins coûteux.

Les mueslis

Ce sont des mélanges composés de graines et de céréales. Ils sont commercialisés en tant qu’ « enrichis en vitamines et minéraux », « une délicieuse source d’énergie », ou « fortifiant ». Ils sont composés d’hydrates de carbone, de céréales riches en graisses, de graines telles que de l’avoine, orge, maïs , pois, graines de tournesols, pomme de terre, arachides, maïs soufflé, cornflakes, popcorn, et fruits secs. Ils sont souvent agglutinés en barre avec du miel et d’autres produits sucrés et sont commercialisés avec pour arguments le fait qu’ils satisfont les besoins énergétiques et correspondent parfaitement à l’alimentation normale des lapins.
En réalité, un régime composé de verdure, foin et de granulés en quantité limitée fournit tous les nutriments et l’énergie nécessaires aux besoins de votre lapin de compagnie. Les graines sont riches en graisses et sont importantes pour les animaux qui hibernent. Votre lapin de compagnie n’a pas de tels besoins ; en réalité, le National Research Council recommande de ne pas fournir plus de 1,5% des calories sous forme de graisses aux lapins domestiques. Les étiquettes au dos de ces produits de muesli présentent un taux minimum de graisses aux alentours de 4 à 5% ; le taux réel est probablement bien plus élevé. Le métabolisme des lapins est destiné à un régime faible en graisses (en comparaison, le régime alimentation moyen des humains contient 35 à 40% de graisses !), et l’excédent n’est pas brûlé mais stocké sous forme de graisse corporelle. Les lapins semblent être plus sensibles aux graisses que les humains, et en plus de provoquer l’obésité, les excès de graisses peuvent s’accumuler dans le foie et les artères de votre lapin (athérosclérose). Les vétérinaires ont observé que les lapins nourris principalement avec des graines présentent plus souvent la maladie du foie saturé en graisse (stéatose hépatique), qui est la plupart du temps fatale. Toutes ces graines et céréales sont aussi riches en amidon. Pendant qu’une petite partie de l’amidon est digérée dans l’intestin grêle, tout le reste n’est pas accessible jusqu’à ce qu’il atteigne le caecum. Ensuite il devient une puissante source d’énergie pour les bactéries caecales ; contrairement aux fibres de cellulose qui fermentent lentement, l’amidon qui se trouve dans le caecum est fermenté rapidement et peut conduire à une prolifération bactérienne, des ballonnements et une stase gastro-intestinale.
Les fabricants prétendent que les céréales et les graines satisfont le « besoin de ronger ». Si tel est le cas, il est toujours plus sain et moins coûteux de satisfaire ce besoin avec des corbeilles, du bois non traité et des boîtes en cartons.

Les mélanges Céréales/ Végétaux

Il s’agit de produits céréaliers qui peuvent être complétés par des végétaux déshydratés et moulés en forme de produit à base de végétaux. Il n'y a aucun avantage à nourrir votre lapin avec ces produits plutôt qu’avec de la vraie verdure. L’étiquette d’un de ces produits fait référence à trois céréales différentes avant même les plantes déshydratées. La forte teneur en hydrates de carbone de ces snacks signifie qu’ils privent votre lapin des fibres qui sont très importantes et le surchargent en sucre. Ces produits contiennent également des vitaminés ajoutées (pendant le processus de transformation) ; la vraie verdure suffira aussi bien si ce n’est mieux. Avec 600g pour 2,05€ (soit 3,42€ le kg), 500g de carottes et quelques cartons seront une alternative plus saine et moins coûteuse.

Les bonbons/ sucreries

Ils peuvent inclure tout et n’importe quoi allant des bonbons au yaourt aux tablettes à la papaye édulcorées. Ici la haute teneur en sucre est le coupable. Beaucoup de lapins ont un goût pour le sucré mais le sucré signifie une haute teneur en sucre. Comme nous l’évoquions ci-dessus, l’excédent de sucre sera converti en graisse, ou passera dans le caecum où les bactéries l’utiliseront comme énergie pour se développer rapidement ce qui pourra potentiellement entraîner un déséquilibre bactérien et une stase gastro-intestinale. La même chose peut se produire avec une alimentation trop riche en fruits. Eviter de donner des sucreries à votre lapin et à la place tenez-vous en aux friandises nutritives telles que les légumes, les plantes ; Réservez à l'occasion un morceau de banane ou du raisin comme friandises sucrées .

Les compléments vitaminés

Ils sont en grande partie inutiles. Pour quasiment tous les lapins, une alimentation à base de verdure, de granulés de bonne qualité en quantité limitée et de foin à volonté fournit tous les vitamines dont votre lapin a besoin ; La plupart des vitamines pour votre lapin proviennent de leur ingestion normale de caecotrophes. Bien que certains états de santé particuliers puissent nécessiter des compléments nutritifs, ils sont mieux gérés après une consultation avec votre vétérinaire.

C’est très tentant de montrer votre amour pour votre lapin en achetant des friandises pour lui. Si vous doutez, regardez les étiquettes ; faites particulièrement attention à la liste des ingrédients (ils sont listés par ordre d’abondance) et aux pourcentages de fibres et de graisses. En parlant comme un nutritionniste, mon meilleur conseil est de garder votre argent et de montrer votre amour à l’aide de friandises saines comme des végétaux, du foin, du bois non traité pour ronger. Et offrez-lui plein de caresses et de câlins, ce qui bien sûr est gratuit.

Tous droits réservés - House Rabbit Society
Toute reproduction et/ou diffusion partielle ou totale sont interdites.
Traduit de l'anglais par Lorène G pour Marguerite & Cie le 25 juillet 2008 avec l'aimable autorisation de la House Rabbit Society
D'après l'original "Treat Foods" de Susan M. Smith, Ph.D.Nutritional Sciences, University of Wisconsin-Madison disponible sur le site de la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/faq/sections/treat.html
La House Rabbit Society n'est pas responsable de l'exactitude de la traduction
The House Rabbit Society is not responsible for accuracy of the translation
Pour contacter la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/hrs-info/feedback.html