Les thymomes chez le lapin

Par le Dr James K Morrisey, DVM, DABVP (Spécialiste aviaire) à l'université de Cornell, College of Veterinary Medicine Ithaca, NY.

Les thymomes sont des tumeurs qui se situent sur le thymus, un organe qui fait partie du système immunitaire et qui se loge dans le médiastin antérieur (une partie de la cage thoracique). Les thymomes sont des tumeurs relativement rares mais ont été signalés chez plusieurs lapins. La prévalence chez le lapin de compagnie est approximativement de 8%. Un taux si faible de thymomes chez le lapin peut être lié à leur longévité assez courte car les thymomes ont tendance à apparaître chez les animaux plus vieux (d’autres espèces) comme chez l’humain adulte. Les diagnostics les plus courants pouvant être posés chez des lapins présentant une masse dans le médiastin antérieur sont un lymphome thymique ou un abcès des poumons ou du médiastin. Les thymomes ont tendance à se développer lentement mais peuvent potentiellement envahir les poumons et les tissus contigus et même métastaser vers d’autres organes. Les signes cliniques du thymome chez le lapin peuvent être très variables et n’apparaissent que lorsque la masse fait déjà une taille appréciable. Lorsqu’ils sont présents, les signes cliniques sont généralement causés par la présence d’une masse occupant la cage thoracique. Les symptômes associés à ce type de masse sont : essoufflement, intolérance à l’effort, difficultés respiratoires et respiration par la bouche. Les yeux peuvent sembler exorbités et des oedèmes (gonflement des tissus causés par une accumulation de liquide) peuvent être observés sur le cou, la tête et les membres antérieurs.

Les radiographies thoraciques permettent l’identification initiale d’une masse médiastinale antérieure mais ne fournissent pas d’informations précises sur l’extension de la maladie ou sur la consistance de la masse. Pour obtenir cette information, les techniques d’imagerie avancée , comme la tomographie calculée (CT scan) ou imagerie à résonance magnétique (IRM) seront nécessaires. L’ultrasonographie (ou échographie) peut être utilisée pour vérifier la présence d’une masse, pour en évaluer la consistance (solide et/ou cystique) et pour réaliser des ponctions-aspirations guidées.

Poser le diagnostic définitif d’un thymome nécessite de prélever un échantillon de la masse, en utilisant l’aspiration ou la biopsie. Une ponction peut être réalisée en utilisant une longue et fine aiguille guidée par échographie qui est introduite dans la masse afin de prélever des cellules de la masse par aspiration. Certaines tumeurs ne libèrent pas facilement des cellules, ce qui peut fausser le diagnostic. Cependant, c’est moins invasif qu’une biopsie, qui consiste à retirer un petit morceau de la masse par chirurgie ou grâce à une seringue spéciale de biopsie. Pour les deux procédures, le lapin doit être anesthésié afin d'empêcher tout mouvement pendant le prélèvement de l’échantillon. Les traitements les plus utilisés chez les lapins atteints de thymomes sont la résection de la masse et/ou la radiothérapie. Comme ces options de traitements sont coûteuses et très risquées pour le patient, il faut noter que l’espérance de survie sans traitement a été documentée mais seulement sur un lapin. Ce lapin a vécu 4 mois sans traitement après l’identification du thymome, avant de développer une détresse respiratoire sévère, moment auquel il a été euthanasié. La chirurgie est le traitement de choix chez toutes les espèces lorsque la tumeur est isolée car il y a de meilleures chances de la retirer entièrement et donc de soigner. L’utilisation d’images pré-opératoires (CT scan) peut aussi sélectionner les candidats à la chirurgie qui n’ont pas de tumeur invasive. La radiothérapie a été utilisée dans le traitement des thymomes humains, félins, canins et du lapin. Les thymomes sont des tumeurs radiosensibles mais la proximité de tissus vitaux sains (cœur, poumons) peut limiter la dose de radiation qui peut être délivrée en relation avec l’extension et la localisation de la tumeur. Les pneumonies (inflammation des tissus pulmonaires) et des fibroses (accumulation de tissu fibreux) peuvent apparaître pendant la radiothérapie.

La radiothérapie est recommandée après la résection chirurgicale incomplète du thymome ou si le patient n’est pas considéré comme un bon patient pour la chirurgie.

Les deux traitements comportent des risques considérables pour le lapin et le choix du traitement à utiliser doit être discuté minutieusement avec votre vétérinaire ou un vétérinaire oncologue de votre région. Il y a du pour et du contre dans chacune des options de traitement. Les deux sont coûteuses, le prix peut donc être un problème. La radiothérapie est moins invasive mais elle nécessite de multiples anesthésies (3-12) ce qui peut poser problème, en particulier s’il y a une maladie sous-jacente du cœur ou des poumons. La chirurgie est très invasive car la cage thoracique doit être ouverte mais elle offre un meilleur pronostic vital. Il y a d’autres facteurs qui doivent également être discutés avec votre vétérinaire. En se basant sur des informations tirées de ma propre pratique, la chirurgie a approximativement 50% de taux de survie à l’intervention avec de bonnes chances de soigner la maladie. La radiothérapie offre au lapin 80% de chances de survivre à la procédure mais le risque de récidives ou de complications suite au traitement est plus élevé qu’avec une résection chirurgicale de la tumeur.

Article complémentaire : Options thérapeuthiques pour le traitement d'un thymome chez le lapin

Tous droits réservés - House Rabbit Society
Toute reproduction et/ou diffusion partielle ou totale sont interdites.
Traduit de l'anglais par Marguerite & Cie le 11 novembre 2009 avec l'aimable autorisation de la House Rabbit Society
D'après l'original "Thymomas in Rabbits" du Dr James K Morrisey disponible sur le site de la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/health/thymoma.html
La House Rabbit Society n'est pas responsable de l'exactitude de la traduction
The House Rabbit Society is not responsible for accuracy of the translation
Pour contacter la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/hrs-info/feedback.html