Un sens de la place et de l’espace

Par AMY SHAPIRO

N’importe quel architecte vous dira que la forme, la taille et l’emplacement de votre maison, votre voisinage, votre espace de travail affectent votre bien-être.
Nous vous proposons ce mois-ci des idées d’habitat plus folles les unes que les autres pour votre lapin. De plus nous examinerons les effets de l’environnement physique sur les relations sociales et les manières de modifier le comportement par quelques adaptations de l’habitat.

DES CREATURES QUI AIMENT LES HABITUDES

Ceux d’entre vous qui ont des lapins qui aiment être portés, soulevés et portés peuvent passer à la section suivante. Vous n’avez pas besoin de suggestions pour minimiser les occasions de porter votre lapin.

Pour un grand nombre d’entre nous (et nos lapins), le passage de la cage à la période de liberté puis le retour en cage est un exercice frustrant. Un lapin est-il la douceur incarnée ? Oui, tant que vous ne tentez pas de le tirer ou pousser à travers une petite porte de cage, ou le courser dans un petit coin pour l’attraper.

Si votre lapin court dès que vous tentez de l’attraper, une zone d’exercice plus petite représentera aussi une zone de course poursuite plus petite. Moins vous aurez à le poursuivre, plus vite il apprendra qu’être attrapé et reconduit dans sa cage (dans laquelle des friandises attendront) n’est pas si mal. Lorsqu’il sera à l’aise et confiant, il pourra avoir plus d’espace. De cette manière l’environnement vous aide à entraîner votre lapin, au lieu d’être une entrave à la relation.

La zone d’exercice, comme la cage, devrait être sécurisée et fourmillée de jouets et objets à ronger. Placez le bac à litière dans son coin toilette préféré. Cet environnement permet à votre lapin d’acquérir de bonnes habitudes et de prévenir les mauvaises.

Pour beaucoup de lapins, le simple fait de pouvoir entrer et sortir de la cage par eux-mêmes a un effet extrêmement positif sur leur humeur. Vous devrez peut-être bouger la cage ou élargir la porte de cage (comme expliqué ci-après). Des leurres posés au sol peuvent aussi établir une routine agréable. Rappelez-vous Hansel et Gretel, qui ont semé des miettes tout au long de leur chemin dans la forêt. Montrez à votre lapin que le retour à la cage le soir est pavé de friandises.
Une autre ruse consiste à utiliser la curiosité très développée de votre ami lapin. Vous pouvez constater qu’approcher de la cage, bouger le bac à litière, remettre du foin, ou juste bouger ses affaires va la faire revenir en urgence pour enquêter.

Si la cage est dans une pièce différente de sa zone d’exercice, vous pouvez être tenté de transporter la cage pour ouvrir la porte et le laisser sortir par lui-même. Une cage portable permet aussi de l’avoir avec vous dans des endroits divers. Vous pouvez socialiser un lapin timide tout en téléphonant, préparant le dîner ou même pendant que vous dormez.

LE BON EQUILIBRE

L’habitat de votre lapin favorise une routine qui inclut à la fois socialisation et liberté. Lorsque vous aurez trouvé l’agencement qui représente un équilibre parfait entre ses deux éléments, vous devrez aider votre lapin à devenir un véritable lapin de compagnie. Comme tant de lapins ont été confinés en clapier ou cage, il est naturel que les propriétaires de lapins de compagnie souhaitent libérer leur animal de cette situation déprimante. Un lapin de compagnie est mieux sans cage qu’enfermé toute la journée ; mais beaucoup de lapins ont besoin d’un endroit à eux pour leur sérénité …et la vôtre.

ACHETEZ LE, CONSTRUISEZ LE OU LES DEUX

Votre première considération est la taille. C’est simple plus c’est grand, mieux c’est ! Bien entendu plus grand signifie aussi plus coûteux et prend plus de place, et vous avez sans doute des contraintes. Plus votre lapin passe de temps hors de la cage, plus la cage peut être petite. Un lapin qui passe une bonne partie de la journée et de la soirée à courir dans l’appartement, utilisera son temps de confinement pour se reposer.

A l’inverse une grande cage n’est pas une alternative aux sorties. Lorsqu’il est dans sa grande cage ou enclos, il peut faire de l’exercice physique mais à moins que vous ne soyez en cage avec lui, il n’aura pas d’exercice de socialisation.

Lorsque vous faites les magasins ou que vous concevez une cage, prenez en compte la place de la porte. Comme nous l’avons exposé dans notre numéro précédent concernant le comportement, les portes de cage latérales sont les pires pour les lapins. Ils se sentent menacés par les mains qui sont à hauteur d’yeux et peuvent bondir ou mordre l’intrus. Certaines personnes préfèrent cependant ces portes parce qu’il est facile pour le lapin de rentrer et sortir seul. Vous pouvez faire une ouverture facile et sûre sur le dessus, pour que votre lapin puisse sortir et entrer en drapant une serviette en travers du toit lorsque la cage est ouverte. Ceci offre au lapin une surface confortable pour décoller et atterrir et évite que leurs orteils ou pieds ne se prennent dans les barreaux.

La taille de la porte est aussi un point important. L’éducation et le nettoyage de la cage sont grandement facilités s’il y a un bac à litière à l’intérieur de la cage, ainsi qu’une (ou plusieurs) en dehors. Beaucoup de cages ont des portes trop petites pour y passer un bac à litière. Vous pouvez élargir la porte en utilisant un coupe câble et des pinces.

La plupart des cages ont des fonds grillagés ; certaines ont des fonds en caillebotis. En général les fonds en caillebotis sont plus simples à laver et plus agréable pour les pieds de votre lapin. Les lapins nains et les jeunes lapins ont parfois des difficultés avec les fonds en caillebotis parce que leurs pieds peuvent passer entre les lattes. Une cage grillagée doit être recouverte, au moins partiellement, de papier journal, de bois, de carton ou d’une serviette pour donner au lapin la possibilité de se reposer sur une surface non grillagée. Un bac à litière dans une cage grillagée tient aussi ce rôle.

Le dessous de la cage, sous les lattes ou le grillage, peut être un tiroir qui s’enlève ou un bac qui s’attache la cage. La cage entière doit être soulevée et retirée pour pouvoir laver le bac. Le tiroir est moins éprouvant pour votre dos.

Si vous souhaitez fabriquer une cage, les mêmes problèmes se posent. Lorsque j’ai adopté ma première lapine, j’ai acheté une cage grillagée. Elle a vécu dedans plusieurs mois pendant lesquels j’ai appris quelles caractéristiques me convenaient (et lesquelles Trixie aimait). J’étais alors prête à concevoir la mienne. Si vous avez déjà une cage vous pouvez vous baser dessus pour réfléchir à ce que vous préférez. Vous pouvez faire un sol en caillebotis en utilisant des tasseaux de bois de 2 cm recouverts d’un coffrage en plastique.

EMMENAGER

En dehors de votre lapin qu’allez vous mettre dans la cage ? Comme nous l’avons déjà évoqué le bac à litière à plusieurs fonctions dans la cage. Les jouets (consultez notre numéro de novembre) aident les lapins confinés à passer le temps.

Une boîte en carton ou une serviette drapée dans un coin de la cage, offre une bonne possibilité de cachette ou de sieste. Votre lapin peut s’amuser à pousser une serviette tout autour de sa cage. Les lapins sont des décorateurs nés. N’espérez pas que le bac à litière reste à sa place à moins de l’avoir attaché avec des pinces ou des câbles.

PRISON OU MAISON ?

Nous avons tendance à considérer les cages comme synonymes d’isolation, de privation et de punition. Un lapin qui passe toute sa vie en cage peut ressentir la même chose. Un lapin de compagnie qui est autorisé à sortir au moins quelques heures et dont la cage est posée près du bureau ou du lit de son compagnon humain à moins tendance à ne pas aimer sa cage.

Si votre lapin n’est pas complètement éduqué, ou s’il est accro au fils de téléphone, la cage est une nécessité éducative. A l’intérieur de sa cage il peut être éduqué à la propreté, a des objets à grignoter et c’est un endroit sûr pour les moments pendant lesquels vous ne pouvez pas le surveiller.

La cage ne doit pas être un élément permanent de la vie de votre lapin. Après quelques mois ou quelques années, la cage ne sera plus une nécessité. Votre lapin de compagnie aura pris des habitudes qui ne nécessiteront plus de cage, vous pourrez la remiser dans le débarras jusqu’à ce que vous adoptiez un nouveau lapin pour votre lapin.

LES HABITATS

Avez-vous trouvé une solution créative pour l’aménagement de l’habitat et de l’espace d’exercice de votre lapin ? Le House Rabbit Journal publie régulièrement des reportages sur les constructions de structures ou les adaptations de structures existantes de ses lecteurs. Toute soumission de photos, dessin ou texte devra être crédité, si vous pensez que vos idées ont un potentiel commercial, n’oubliez pas de les déposer. Le prochain numéro proposera la création originale de la Marin Humane Society.

Mise à jour des infos sur l'habitat

Tous droits réservés - House Rabbit Society
Toute reproduction et/ou diffusion partielle ou totale sont interdites.
Traduit de l'anglais par Marguerite & Cie le 07 août 2008 avec l'aimable autorisation de la House Rabbit Society
D'après l'original "A Sense of Place and Space" d'Amy Shapiro disponible sur le site de la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/journal/1/place-space.html
La House Rabbit Society n'est pas responsable de l'exactitude de la traduction
The House Rabbit Society is not responsible for accuracy of the translation
Pour contacter la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/hrs-info/feedback.html