Les premières semaines dans une nouvelle maison

Par Amy Espie

Pendant les premiers jours, le nouveau membre de votre famille risque de ne pas "être lui-même". Pendant cette période de changement les deux contributions les plus importantes sont : installer un environnement accueillant et sans danger ; et le laisser se familiariser à son rythme

Quand vous ramenez un lapin à la maison pour la première fois, une des choses les plus utiles pour l’aider à se sentir à l’aise est votre imagination. Comment vous perçoit-il vous et votre famille ? Cumulez un peu de bon sens, une touche de patience, et une connaissance minimum du comportement du lapin et des soins à lui apporter, et vous obtiendrez une bonne recette pour une longue vie d’amitié avec votre lapin.

Pendant que vous l’observez et apprenez de lui, gardez en tête que pendant les premiers jours il peut ne pas "être lui même». Il peut être trop effrayé pour vous montrer l’affection qu’il vous apportera une fois qu’il aura passé le stade du choc de sa nouvelle vie. Il peut avoir autre chose à penser que d’apprendre à faire ses besoins dans son bac à litière ; dans quelques semaines quand il se sentira plus chez lui, il pourra suivre le cours "tout ce que vous avez toujours voulu s'avoir sur l'éducation à la propreté". Il peut se sentir tellement peu sûr de lui que le marquage au sol deviendra une obsession (si il/elle n’est pas castré/stérilisée, n’attendez pas). Il peut être trop peureux pour se laisser porter ou toucher ; ou trop peureux pour vous montrer qu’il n’aime pas être porté. Il pourra vous paraître étrangement aimant et affectueux, vous laissant consterné et perdu lorsque ses poussées d’hormones auront diminué après l’avoir stérilisé/castré. Ou il peut être une de ces perles rares avec qui la famille n’aura besoin d’aucune des suggestions suivantes.

Pendant cette période de changement, les deux contributions les plus importantes sont : installer un environnement accueillant et sans danger ; et le laisser arpenter seul pour se familiariser.

L'environnement

Préparez un petit coin ou une cage spacieuse (ou les deux). Utilisez une buanderie, une salle de bain, un couloir bloqué par une barrière de sécurité pour bébé ou une partie d'une pièce séparée avec des meubles, boîtes, ou d’autres objets qu'il ne pourra pas escalader ou renverser.
Choisissez un endroit où il y a de l'animation mais pas trop bruyant, d'où il peut voir et écouter mais sans être dérangé par le train-train quotidien.

Comment gérer les nombreuses attentes

Comme pour l'apprentissage de la propreté, construire une amitié peut demander du temps et de la patience. S’il n'est pas encore prêt à être dorloté, parlez-lui doucement. Parlez-lui, ou parlez à d'autres personnes en sa présence. Beaucoup de lapins semblent aimer nous écouter parler au téléphone. Mettez-vous dans la peau d'un lapin, en vous assoyant calmement par terre. Montrez-lui qu'il peut passer par dessus vous, prendre connaissance avec des reniflements et grignotages et repasser au dessus de vous. Cette approche non-interventionniste ouvre la voie à une amitié plus active, surtout avec des lapins timides ou traumatisés. Au fur et à mesure que ses craintes diminuent, sa curiosité s'accentue. Mettez une ou deux petites friandises (une branche de persil, un bâtonnet de carotte, un quartier de pomme) et quelques jouets par terre près de vous, pour rendre sa visite plus gratifiante. S'il n'y a personne aux alentours, vous pouvez dire vos premiers mots en Lapin. Dites à votre nouvel ami comment vous êtes heureux, content, calme et enchanté d'être en sa compagnie. Vous n'êtes certainement pas capable de peigner vos longues oreilles soyeuses entre vos mains, mais vous pouvez faire comme si vous vous laviez le visage comme lui le fait, en utilisant les mains et la langue. S'il se toilette à son tour, il veut dire que vous avez l'air cool, que vous êtes pratiquement un lapin à titre honorifique.

Lorsque vous ajoutez un lapin dans votre famille, vous pouvez être tout de suite prêt à donner et à recevoir une grande quantité d'amour et d'affection. Sûrement car vous n'êtes pas celui qui vient d'arriver dans un endroit étrange, peuplé d'étrangers qui ne parlent pas votre langue. Imaginez comment vous vous sentiriez avec des gens d'une taille si différente de la vôtre: si un géant vous attrapait avec ses mains et vous arrachait à votre maison. Il vous déposerait sur une planète peuplée d'hybrides girafe/éléphant de 2 tonnes et 9 m de haut. Au bout de combien de temps vous sentiriez vous détendu ? Quelle serait votre réaction instinctive si l'un de ses géants avançait vers vous d'un pas lourd ? Est-ce un sourire sur le visage de cette énorme créature, ou une grimace ? Le temps seulement (plus l'occasionnel raisin ou rondelle de banane) montrera à votre nouveau compagnon que vous êtes parmi ses amis.

Tous droits réservés - House Rabbit Society
Toute reproduction et/ou diffusion partielle ou totale sont interdites.
Traduit de l'anglais par Julie Broggi pour Marguerite & Cie le 25 juillet 2008 avec l'aimable autorisation de la House Rabbit Society
D'après l'original "First Few Weeks in a New Home" de Amy Espie disponible sur le site de la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/journal/4-3/new-home.html
La House Rabbit Society n'est pas responsable de l'exactitude de la traduction
The House Rabbit Society is not responsible for accuracy of the translation
Pour contacter la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/hrs-info/feedback.html