Qui voudrait d’un méchant lapin ?

par Marinell Harriman

Vous voulez donc un animal parfait. Un qui vous accueille à la porte, qui vous lèche les doigts, qui s’assoit sur vos genoux pendant que vous regardez la télévision, et qui est suffisamment intelligent pour jouer. Et vous voulez un lapin qui possède toutes ces qualités. Les lapins possèdent ces qualités, mais il est peu plausible qu’un seul lapin les possède toutes. Si vous les voulez toutes, vous allez devoir avoir plusieurs lapins - un calme, docile pour vos genoux, un curieux, plein d’assurance pour jouer, un vif et indépendant pour le regarder. Ensemble, vous pouvez avoir tout ce que vous voulez. Cependant, la plupart des gens, ne sont pas disposés à avoir plusieurs lapins chez eux en même temps, il va donc falloir faire un choix.

Débuter avec un lapin agressif

Mon propre choix a inclus un type de personnalité surprenant- le lapin agressif- Celui qui grogne, attaque et va même jusqu’à mordre. Non, je n’aime pas être mordue, mais l’agression chez un lapin est seulement une des réponses possibles à un stimulus et de l’énergie mal employée. Nous pouvons soit changer le stimulus soit rediriger l’énergie. Quand l’agression est transformée en affection, la morsure devient une léchouille. Certains de mes lapins les plus affectueux sont des mordeurs convertis. S’il vous arrive d’avoir un lapin agressif, ne désespérez pas, vous avez l’opportunité de construire une relation fructueuse. Vous pouvez avoir plus qu’une peluche. Vous pouvez avoir un vrai compagnon.

Gagner la confiance

Les lapins agressifs nécessitent d’être maniés plus prudemment. Vous allez devoir éviter les stimuli négatifs, ou les situations qui, vous le savez, provoquent sa colère. Pendant la période de mise en confiance vous allez voir votre lapin s’arrêter et réfléchir. Certaines parties de votre corps peuvent être jugées indépendantes du reste. Cette main est-elle assimilée à une menace, ou à une récompense ? Est-ce un lapin étranger qui s’est introduit ou juste votre chaussette blanche? Attaquer maintenant; réfléchir ensuite, juste au cas où. Le temps et le renforcement positif vont l’aider à réévaluer les choses en votre faveur.

Ce type d’animal a besoin d’une plus grande liberté et est habituellement le plus rapide à l’éducation à la propreté. Ce sont les génies de la société des lapins. Ils peuvent se divertir eux-mêmes et se comporter de façon plus espiègle pour se faire accepter. Vous ne les trouverez pas sous, mais sur votre lit. Ce genre de lapin ne se laisse pas poursuivre, et rarement porter volontiers. Ils viennent vers vous selon leurs propres conditions.

Votre maison va être pleine de compromis, mais au final, ça ne sera pas ennuyeux. Les lapins agressifs font souvent de bons voyageurs car ils ne craignent pas les nouvelles aventures. Ils n’ont pas peur des chats, des chiens ou des vétérinaires. Ils mâchonneront le stéthoscope et fourreront le nez dans les poches. Ils jugeront votre patience et vous amuseront en même temps. Leur grossièreté peut éventuellement devenir attachante.

Pourquoi tout est rentré dans l'ordre

Si vous aviez l'occasion de rencontrer mon lapin Phoebe, un géant papillon courageux, vous auriez été captivé par son charme. Elle mettrait sa tête sous votre main et vous demanderait de la caresser. Elle vous inviterait à vous coucher sur le sol afin de vous lécher le visage. Vous voudriez la ramener chez vous. Ce que vous n'auriez pas fait il y a encore cinq ans et demi. Elle vous aurait intimidé avec des morsures, des coups et des griffures. Phoebe était mon choix, car elle ressemblait à mon premier lapin, Herman, mais il m’apparut bientôt qu’elle n’était pas sa réincarnation. Je pensais avoir choisi le mauvais lapin. Celui-ci ne m’aimait pas et ne me laisserait même pas le caresser. Après que mon fils, Bill, eut offert de la prendre, je décidais de vivre avec mon « erreur ». Le reste de l’histoire est un apprentissage du respect de l’animal simplement pour ce qu’il est. A six ans, Phoebe se trouve sans compagnon. Comment cette Phoebe pouvait être la même que celle qui avait été identifiée dans le « House rabbit Handbook » comme « méchante et caractérielle». En regardant en arrière nous réalisons que sa personnalité fougueuse est encore la même. C'est notre relation qui a changé.

Tous droits réservés - House Rabbit Society
Toute reproduction et/ou diffusion partielle ou totale sont interdites.
Traduit de l'anglais par Camille.B pour Marguerite & Cie le 09 juillet 2008 avec l'aimable autorisation de la House Rabbit Society
D'après l'original "who wants a mean rabbit?"" par Marinell Harriman, disponible sur le site de la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/journal/2-2/mean-rabbit.html
La House Rabbit Society n'est pas responsable de l'exactitude de la traduction
The House Rabbit Society is not responsible for accuracy of the translation
Pour contacter la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/hrs-info/feedback.html