Une expérience qui élève le niveau

Par Holly O’Meara

Les lapins peuvent résister de différentes façons si l’on essaye de les soulever et de les porter. Une réaction instinctive lorsqu’ils sont soulevés, comme saisis par un prédateur, est de vouloir s’enfuir, se cacher, se débattre. Une fois attrapés, ils peuvent donner des coups ou s’élancer dans le vide. En temps normal, un lapin affectueux peut exprimer son mécontentement en se tortillant, en tapant du pied ou en vous mordant. Il s’agit là de la part du lapin de tentatives visant à garder le contact avec la terre ferme et à contrôler son propre destin. Sachant que votre lapin “a horreur d’être soulevé”, il vous appartient de lui apprendre à accepter la situation. Voici les règles de base pour porter votre lapin.

Tirez parti de l’environnement. Au début il vaut mieux commencer l’entraînement dans un endroit restreint accessible par le haut, tels un sac s’ouvrant sur le dessus, une cage, un enclos, ou encore une petite pièce dépourvue de cachettes. La manoeuvre sera plus difficile dans une cage ou un sac munis d’une ouverture latérale, ou dans une pièce avec du mobilier sous lequel le lapin peut se cacher. Les lapins savent très bien s'arc-bouter et certains chargent une fois acculés. Si le lapin se trouve sous quelque chose, essayez de l’en faire sortir en l'amadouant avec de la nourriture.

photos of lifting
Quelques étapes clés: 1. Agenouillé, caressez-le d’une main, tandis que vous glissez l’autre main sur le côté du lapin
2. Avec votre bras sur son côté, glissez-le sous son torse tandis que la main (qui le caresse) recule vers la croupe
3. Soutenez le poitrail du lapin avec votre main et servez-vous de votre bras pour son torse. Soulevez le, tandis que l’autre main (cachée) soutient la croupe

D’abord la queue

Si vous devez sortir le lapin, essayez la méthode à reculons. Caressez-le fermement. Retournez-le de façon à ce que son postérieur soit face à la porte par laquelle vous souhaitez le sortir. Maintenez sa poitrine avec une main de façon à éviter tout mouvement vers l’avant, et de l’autre main, manoeuvrez son postérieur dans votre direction. Le plus dur est fait dès que ses pattes arrière sont sorties.

La prise du débutant

Une fois le lapin sorti, il est temps de le soulever. Si vous n’êtes pas sûr de vous, ou que vous avez des difficultés à soulever votre lapin de taille moyenne ou grande, voici comment procéder (pour les droitiers).

Commencez avec le lapin au sol, disons dans la salle de bain. Approchez-vous de lui lentement, et caressez-le en maintenant votre main sur sa tête afin de l’empêcher de s’échapper. Lorsqu’ils sont suspendus dans le vide, les lapins se sentent mal à l’aise et sont susceptibles de se battre. Soyez donc prêt avant de soulever votre lapin. Visualisez la façon dont vous allez le tenir dès que vous l’aurez soulevé. Par exemple : le lapin côté droit au-dessus, nez pointant vers la gauche, côté gauche contre votre ventre, soutenu par votre bras droit. Ensuite, toujours au sol, faites glisser le lapin, jusqu’à ce qu’il soit dans la bonne position, c’est-à-dire tourné vers la gauche. Il essaie de s’échapper? Maintenez votre main sur sa tête, ou attrapez doucement ses épaules. Ne le soulevez pas par la peau du cou. S’il court, ne l’empoignez pas. Suivez le, en utilisant un langage enfantin pour détendre l’atmosphère. Attendez qu’il s’arrête et recommencez.

Agenouillez-vous et en gardant votre main gauche sur sa tête, penchez-vous très près de lui. Placez votre bras droit le long de son côté droit, et mettez votre main droite sous sa poitrine. S’il coopère, retirez votre main gauche de sa tête et servez-vous en pour soutenir son aine. Sinon, soulevez-le en vous servant de votre main pour soutenir la poitrine et de votre bras pour soutenir le côté et l’arrière-train. Approchez-le de vous et maintenez-le fermement dans cette position. La clé de la réussite de cette méthode est de positionner le lapin à quelques centimètres de vous. Vous abrègerez ainsi l’étape de suspension au-dessus du vide.



holding
4. Dès que le lapin est soulevé, serrez-le fermement contre vous avec un bras en soutenant son corps, tandis que l’autre bras soutient son arrière-train.
Recommencez s’il vous plaît

Au plus vous vous entraînerez, au plus vous aurez confiance en vous, au mieux votre lapin acceptera d’être porté. Si vous répétez l’exercice ci-dessus plusieurs fois d’affilée, en reposant le lapin immédiatement et en le récompensant avec une friandise, sa crainte s’estompera. (Un lapin que j’avais reposé pour la troisième fois, fit marche arrière et me chargea).

Cabrioles et Bien-être

N’allez pas imaginer qu’un lapin pense à sa propre sécurité lorsqu’il se trouve dans vos bras. S’il est en situation inconfortable ou qu’il commence à s’impatienter, se laisser tomber peut lui sembler la meilleure échappatoire. Le problème c'est que les lapins sont fragiles. Leur squelette est léger par rapport à leur corps et ils sont sujets à des traumatismes dus à des chutes, des entorses et des coups. Si le lapin que vous êtes en train de soulever ou de porter commence à se débattre, vous devez refréner votre envie d’abandonner et devez serrer le lapin dans vos bras. Servez-vous de votre corps comme d’une attelle. Cela protègera le lapin et l’empêchera de vous faire mal. Cela lui fera également comprendre que vous n’êtes pas sensible à sa stratégie du “repose-moi”.

Vive la liberté

Lorsque vous êtes sur le point de reposer le lapin dans son élément, il se peut qu’il veuille accélérer le processus et plonge vers le sol ou le fond de la cage. Accroupissez-vous afin d’éviter les blessures, retournez-le et reposez-le face à vous. Vous pouvez également couvrir ses yeux de votre main. S’il ne voit pas la liberté venir à lui, il ne s’élancera pas dans le vide.

Mélangez et adaptez

Il existe plusieurs méthodes pour soulever et manipuler votre lapin en toute sécurité. La méthode que vous utiliserez dépendra de la taille et du caractère de votre lapin et de ce qu’il convient de faire. Afin d’étendre votre expérience, portez-vous volontaire dans une famille d’accueil ou dans un refuge. Si un humain compétent est disponible, demandez l’autorisation ou un conseil avant de manipuler un lapin inconnu.

Chantage et terriers

Les lapins font preuve d’une intelligence de situation. Lorsqu’un lapin est soulevé pour être reposé dans un espace ludique, la fin justifie ici les moyens de façon positive. Cependant si le lapin n'est soulevé que lorsque le jeu est terminé ou qu’il doit aller chez le vétérinaire, il est possible qu'il apprenne à prendre la fuite. Une solution est de le récompenser lorsqu’il fait le bout de chemin sur ses pattes. D’un côté, une porte ouverte, un beau tas de foin, et quelques légumes frais dans la cage, de l’autre un humain déterminé à le pourchasser et à le soulever, le choix est vite fait pour la plupart des lapins. Les lapins peuvent même apprendre à escalader des rampes pour retourner chez eux. De même, certains lapins préfèrent sauter dans un sac plutôt que d’être manipulés. Est-il nécessaire de soulever un lapin domestique peu habitué au confinement? Pour ces individus indépendants, les exercices de portage suivis de récompenses sont la meilleure assurance pour le jour où un toilettage, un voyage ou un traitement seront nécessaires.

Tous droits réservés - House Rabbit Society
Toute reproduction et/ou diffusion partielle ou totale sont interdites.
Traduit de l'anglais par Marguerite & Cie le 09 février 2009 avec l'aimable autorisation de la House Rabbit Society
D'après l'original "An Uplifting Experience" de Holly O'Meara disponible sur le site de la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/journal/3-11/lift.html
La House Rabbit Society n'est pas responsable de l'exactitude de la traduction
The House Rabbit Society is not responsible for accuracy of the translation
Pour contacter la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/hrs-info/feedback.html