Le Royaume des Dominants et Dominés

"Il m'a mordu ! "se plaint une voix au téléphone. Je me tenais devant la porte, il s'est approché et m'a mordu la cheville."

"A-t-il grogné quand il vous a attaqué ? "ai-je demandé

"Ce n'était pas vraiment une attaque" dit mon interlocuteur. Il m'a juste pincé la cheville et s‘est enfui"

Il apparaissait qu'une fois encore le comportement social du lapin était peu connu. Les lapins isolés et remisés dans des clapiers d'arrière-cour ne nous ont pas appris grand-chose à ce sujet. D'un autre côté, nos lapins laissés en liberté dans la maison ont beaucoup de choses en commun avec les lapins sauvages tels que les a étudiés R.M. Lockley dans The Private Life of the Rabbit (présenté dans le House Rabbit Journal du mois dernier).

En tant que famille d'accueil, avec 15-20 lapins à la maison en même temps, nous observons avec fascination la manière dont les lapins mettent en place leurs schémas d'organisation sociale.

LA HIERARCHIE

Tout comme chez les hommes, il existe des "chefs innés" chez les lapins. Ce n'est pas leur taille ou leur race qui les distingue, mais plutôt leur confiance en eux et leur force mentale . Les autres lapins les reconnaissent en tant que chef. Certains sont des dirigeants bienveillants, octroyant de grandes démonstrations d'affection à leurs sujets, alors que d'autres sont de véritables petits tyrans. Parfois un lapin dominant acculera l'un de ses sujets dans un coin, où ce dernier devra rester jusqu'à ce qu'il soit autorisé à quitter "le coin" et à revenir s'asseoir à ses côtés (ce qui semble être un exercice basique de discipline). Habituellement, une femelle célibataire se distingue et devient sa favorite. Même le pire des despotes reste galant avec sa "Reine".

SON ALTESSE ROYALE

Une lapine dominante s'attend à un traitement de faveur. Elle reçoit le premier choix de friandises pendant que les autres lapins attendent qu'elle ait terminé sa sélection. Ils doivent s'incliner et se pousser quand elle veut passer. S'ils ne le font pas, elle les pincera pour qu‘ils retiennent la leçon et s‘en souviennent.

Les reines traitent quelquefois leurs "sujets" humains de la même façon. Si votre lapine vous rappelle de sortir de son chemin, il est prudent de s'écarter. Il y a de grandes chances pour qu'il s'agisse d'une Reine.

Avec un peu de chance, vous avez seulement une dominante. Deux femelles peuvent vivre ensemble si l'une est une dominante et l‘autre une dominée ou toutes les deux sont des dominées mais impossible si les deux sont dominantes.

PARTAGE DU PALAIS

Un roi tolérera rarement la présence d'un autre mâle dans son "palais", à moins que le mâle dominé ne défie jamais son autorité. Dans cette situation, le mâle dominé fait souvent un peu pitié et a l'air d’avoir peu d'estime de lui-même. Un mâle dominé peut être un excellent animal de compagnie, mais il faudra sans doute l'aider à retrouver de la confiance et à redorer son ego.

La compréhension du système hiérarchique du lapin peut vous aider à mieux saisir son comportement dans le domaine "royal" que vous partagez. Il ne peut évidemment pas vous poursuivre dans un coin pour vous contrôler, mais il peut trouver d'autres façons d'exercer son autorité. C'est un acte naturel pour les lapins dominants de se faire prodiguer de l’affection par leurs sujets. Les friandises et les câlins que vous leur donnez sont attendus. Ils sont directement liés à la notion de territoire.

Tous droits réservés - House Rabbit Society
Toute reproduction et/ou diffusion partielle ou totale sont interdites.
Traduit de l'anglais par Marguerite & Cie le 30 mai 2008 avec l'aimable autorisation de la House Rabbit Society
D'après l'original "Kingdoms Large and Small" disponible sur le site de la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/journal/1/kingdoms.html
La House Rabbit Society n'est pas responsable de l'exactitude de la traduction
The House Rabbit Society is not responsible for accuracy of the translation
Pour contacter la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/hrs-info/feedback.html