Les risques en extérieur et intérieur pour nos compagnons les lapins

Holly O'Meara

Introduction

Un lapin domestique qui vit librement dans la maison et le jardin prend plaisir à échanger une vie sociable, stimulante et confortable.
Cependant, la sûreté d'un tel mode de vie dépend de la sécurisation de l’environnement du lapin, pour éliminer ou réduire les risques qui s’y trouvent.

De quelles sortes de danger extérieur dois-je m’inquiéter ?

Le danger le plus fréquent pour un lapin en extérieur, c’est l’attaque des prédateurs. Bien que la House Rabbit Society ne recense pas de statistiques sur l’attaque des prédateurs, nous lançons un avertissement basé sur des témoignages de personnes vivant en milieu rural ou urbain et ayant des lapins à travers tout le pays. Un clapier au fond du jardin ne protège pas des prédateurs. Les accidents sont dus aux attaques de chiens, chats sauvages, de ratons laveurs et de coyotes ; et plus rarement de chouettes, rapaces, opossums et de fouines. Des prédateurs motivés peuvent plier ou casser les barreaux ; les plus agiles pourront ouvrir les portes des cages. La simple présence de prédateurs peut déclencher une réaction extrême chez un lapin ; Une crise de panique durant laquelle le lapin court de manière insensée d'arrière en avant, en tournant et se cogne contre les murs. Un lapin dans cet état peut se briser le dos, ou mourir d’une crise cardiaque. Un survivant peut être handicapé à vie ou développer une infection due à une morsure ou des griffures.

Comme la plupart des prédateurs chassent la nuit, la HRS recommande que le lapin qui vit en extérieur soit rentré à l’intérieur chaque soir. Un solide enclos couvert dans le jardin suffit généralement à décourager les attaques pendant la journée, surtout lorsque les humains ne sont pas loin.

Un lapin, même s’il est stérilisé ou castré, et qu’il est autorisé à gambader dans le jardin, va avoir les mêmes instincts que le lapin sauvage Européen, Oryctolagus cuniculus, à faire des terriers. A la longue, ces terriers vont devenir tellement bien élaborés que son maître ne pourra plus l’attraper. C’est un problème si le lapin est effrayé, blessé, malade, gestante ou alors s’il besoin d’une aide humaine. De plus les saletés des arrières cours peuvent contenir des bactéries nocives.

Nous recommandons donc que le lapin puisse satisfaire son envie de creuser dans un enclos ou une cage remplie avec de la paille propre et facile à remplacer. Le fait de creuser dans le sol peut-être découragé en ajoutant un grillage au fond de l’enclos du lapin ou en rebouchant les trous au fur et à mesure qu’ils les creusent.

En ayant écarté le besoin « naturel » mais dangereux de creuser, une protection doit être offerte en cas de température extrême. Un lapin dont le style de vie est flexible et qui peut rejoindre sa famille humaine à l’intérieur peut partager leur environnement confortable. Mais un lapin qui doit provisoirement supporter la chaleur peut-être rafraîchi en suspendant des serviettes humides sur les côtés de l’enclos, ou en plaçant une bouteille de lait en carton contenant de l’eau glacée à l’intérieur.

Beaucoup de personnes pensent que le lapin lorsqu’il broute dans le jardin va instinctivement éviter les plantes toxiques. Ayant vu un lapin mastiquer une feuille de laurier rose, je peux vous affirmer que ce n’est pas le cas. Nous conseillons de faire une liste des plantes qui poussent dans votre jardin et de vérifier la liste des plantes toxiques. Jusqu’à ce que toutes les plantes toxiques soient retirées du jardin, le lapin devrait être maintenu en intérieur ou dans un enclos dans le jardin. L’autre risque d’empoisonnement est potentiellement les pesticides et fertilisant mortels qui sont utilisés sur le gazon ou dans le jardin.

Les lapins d’extérieur présentent un autre risque, surtout les lapins avec un handicape physique. Un lapin qui est incapable de se nettoyer l’urine de sa fourrure ou ses fèces est vulnérable aux attaques de mouches, une situation qui peut être mortelle. La prévention impose un ou deux vérifications par jour sur les lapins à hauts risques et un nettoyage et séchage régulier de la fourrure humide et souillée.

Les autres insectes menacent le lapin d’extérieur. Les puces si elles envahissent le jardin peut rendre le lapin anémique. Dans certaine région la myxomatose, un virus mortel, peut-être transmis à un lapin domestique par des piqûres d’insectes.

Pour finir, un danger insidieux pour un lapin qui ne vit qu’en extérieur est l’inattention de ses maîtres. Même si le lapin est nourri, abreuvré et abrité, une surveillance et un palpé peu fréquent peut causer des problèmes de santé qui passeront inaperçus jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

En résumé, les risques pour un lapin d’extérieur sont réduits par un style de vie qui permet au lapin de rentrer à l’intérieur lorsque cela est nécessaire (la nuit, durant des températures extrêmes, ou lorsqu’il est malade) ; et par l’échange et la surveillance rapprochée que nécessite un tel mode de vie.

De quelles sortes de dangers intérieurs dois-je m’inquiéter ?

Plus un lapin d’intérieur éduqué à la propreté est en contact avec sa famille humaine ou d'autres animaux domestiques, plus il exprimera sa personnalité et sera apprécié pour ça. Néanmoins, la House Rabbit Society recommande qu’une cage ou enclos d’intérieur soit prêt pour l’arrivée du lapin. C’est pour la protection du lapin en attendant que le maître évalue et réduise les risques de sa maison.

Un choc cardiaque dû à des fils électriques qui ont été rongés est le danger le plus important pour un lapin libre de se balader. Les lapins ont l’instinct de rapidement et fortuitement couper un fil ou une corde. Surtout les fils se trouvant sur leur chemin ou dans des coins où ils creusent comme sous le divan sont particulièrement tentants. Sécuriser veut dire enfermer les fils dans une solide boîte en plastique, ou bloquer l'accès aux prises de courant avec des meubles pour que le lapin ne puisse pas y accéder. C’est vraiment la chose la plus importante lorsque l’on prépare un endroit à l'intérieur pour un lapin.

Le simple fait de surveiller un lapin n’est pas suffisant pour éviter un coup de dent dans un fils électrique, c’est nécessaire d’observer et si besoin de restreindre les activités d’un nouveau lapin. Les lapins de moins d’un an sont de petits démons, qui sautent au dessus, à travers, sous et à l’intérieur des meubles. « A quelle hauteur peut sauter un lapin ? » Ca dépendra de la détermination et l’aptitude athlétique d’un individu. Une chute ou une prise au piège, une panique, une volée ou blessure peut être dû au mauvais jugement du lapin.

En principe, les lapins matures sont moins aventureux, et après une période d’observation, on peut leur accorder une liberté non surveillée dans une maison sécurisée pour un lapin.

La tendance du lapin à mastiquer est souvent plus dérangeante que dangereuse, mais les plantes d’appartement doivent être identifiées et celles qui sont toxiques doivent être enlevées. Les matériaux synthétiques, en particulier la moquette, s'ils sont ingérés en grande quantité sont susceptibles débloquer le système digestif du lapin. Ceci peut-être évité en fournissant des alternatives naturelles à mâcher (foin, bois, carton, des brins de paille non traités), en restreignant le lapin aux pièces sans moquette, et en stérilisant ou castrant le lapin pour atténuer son besoin de transformer son territoire.

Ironiquement, un lapin si malicieux qui doit être mis en cage pour sa protection se retrouve alors face à un autre danger. Etre confiné peut conduire à l'ennui, aux coups de chaleur, au manque d'exercice et aux problèmes digestifs. Des alternatives possibles incluent : une cage à deux étages, qui permet de sauter, grimper ; du foin à mâcher, un compagnon de jeux, plein de jouets, et autant de moments surveillés que possible en dehors de la cage.

Un lapin domestique prend souvent sa cage pour un paradis sécurisé, il y retourne manger et se reposer. Néanmoins, une cage grillagée peut aussi être un danger si le lapin se coince ses ongles, pattes ou dents dans la grille. Si le bac à litière est à l’intérieur de la cage, la cage peut être construite en matériaux rigides. Du carton peut aussi être utilisé pour recouvrir un sol grillagé. Si vous avez à faire à un lapin nerveux, du carton peut être utilisé pour couvrir les côtés de la cage aussi. Pour une sécurité psychologique une cabane en carton peut être ajoutée à la cage.

Comme nos compagnons lapins ont quelques fois un comportement audacieux, leurs maîtres ont besoin de se rappeler que les lapins sont physiquement fragiles. Une fracture de la colonne vertébrale peut survenir si le lapin se débat s’il est mal porté ou brusquement reposé. Les méthodes pour porter en sécurité ne sont pas innées, et de la pratique est requise. Le maître adulte doit protéger le lapin des petits enfants qui le portent et des bagarres avec les autres animaux. Si le lapin a un chat domestique en compagnon, les griffes du minou doivent être coupées. Un chien doit être dressé et surveillé avant que la rencontre avec le lapin n’ait lieu. Deux lapins qui ne se connaissent pas doivent être présentés délicatement et en douceur afin d ‘éviter qu’ils se battent.

Les conseils à propos des risques qu'encourent nos compagnons les lapins peuvent être accueillis avec septicisme par les maîtres « Flopsy a mangé le fil de la TV et elle va bien » « Harvey chasse les chats du jardin «. Nous ne démentons pas que les lapins sont résistants, des animaux ingénieux. Mais comme la longévité de nos compagnons est une priorité, on ne peut pas se permettre d'être laxiste avec la sécurité. Notre réponse : « si vous estimez votre lapin, et voulez qu’il vive vieux, éliminez les dangers de son environnement.

Tous droits réservés - House Rabbit Society
Toute reproduction et/ou diffusion partielle ou totale sont interdites.
Traduit de l'anglais par Julie Broggi pour Marguerite & Cie le 31 juillet 2008 avec l'aimable autorisation de la House Rabbit Society
D'après "Outdoor and Indoor Hazards to Companion Rabbits" de Holly O'Meara disponible sur le site de la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/faq/sections/hazards.html
La House Rabbit Society n'est pas responsable de l'exactitude de la traduction
The House Rabbit Society is not responsible for accuracy of the translation
Pour contacter la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/hrs-info/feedback.html