Transformer La Peur en Jeu

Carol Weaver

Le premier janvier, après la mort de mon premier lapin à l’âge de 5 ans, j’ai finalement adopté un lapin de la SPCA. Ce nouveau lapin, une femelle de 6 mois, se conduisait de manière distante et espiègle mais était facile à éduquer. J’ai accepté qu’elle ne soit pas un compagnon si proche que mon premier lapin l’avait été. Je l’ai appelé Velvet.

Le 28 février, quelqu’un a laissé un lapin devant ma porte. Un petit mot était attaché indiquant ce qu’elle aimait manger. J’ai trouvé que c’était vraiment un petit amour. C’était un bélier argenté, d’environ 1 an. Je savais que les lapines ne s’entendaient pas toujours, j’ai donc mis Foxy, la nouvelle, dans ma chambre d’amis. J’ai réalisé très vite qu’elle ne devait pas être stérilisée. Elle a décrit des cercles autour de moi, balancé quelques jets d’urine et s’est comportée comme une femelle le fait généralement. Je les ai fait se rencontrer. Velvet a immédiatement attaqué Foxy.

Je les ai fait stériliser toutes les deux et les ai laissé récupérer. Puis, j’ai fait de la place dans la chambre d’amis et je les ai mises ensemble. Bien entendu les poils ont volé ! Quand elles ont eu une bonne prise l’une sur l’autre, je les ai séparées doucement avec un balai. Elles se sont échauffées et ont été agressives pendant 10 minutes, puis se sont écroulées dans des coins opposés de la chambre, haletant fortement. Ceci a duré une heure. Je les ai séparées pour la nuit. Le lendemain matin nous avons recommencé. Cette fois j’ai laissé le bac à litière dans la pièce. Quand Foxy, la plus douce, voulait une pause, elle grimpait dans le bac à litière. Velvet la voyait, la reniflait et la laissait tranquille.Ceci a duré environ 2 heures.

Les combats faiblissaient, j’ai donc ouvert la porte pour leur laisser tout l’appartement. Foxy courait comme une folle et Velvet la pourchassait en grognant. Occasionnellement, elle lui arrachait aussi quelques touffes. Ceci s'est répété chaque jour pendant une semaine. Petit à petit, les courses poursuites se sont transformées en jeu. Foxy est une lapine très proche des humains. Elle vient lorsqu’on l’appelle en tapant doucement le sol et s’aplatit pour être caressée. Velvet est restée timide et n’aime pas être touchée.

Désormais, elles sont ensemble, se toilettent, mangent ensemble et se pelotonnent l’une contre l’autre. L’œil gauche de Foxy coule très souvent et Velvet le nettoie ! La seule chose que Velvet interdit à Foxy c’est de s’allonger sous mon lit.

Tous droits réservés - House Rabbit Society
Toute reproduction et/ou diffusion partielle ou totale sont interdites.
Traduit de l'anglais par Marguerite & Cie le 28 mai 2008 avec l'aimable autorisation de la House Rabbit Society
D'après l'original "Turning Fear Into Play" par Carol Weaver disponible sur le site de la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/journal/2-6/fear-into-play.html
La House Rabbit Society n'est pas responsable de l'exactitude de la traduction
The House Rabbit Society is not responsible for accuracy of the translation
Pour contacter la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/hrs-info/feedback.html