Jeannot qui pleure et Jeannot qui rit (Problèmes oculaires)

Par Beth Woolbright

Votre lapin semble généralement en forme, mais aujourd'hui il a l'air de pleurer. Il se peut que de fins filaments blancs de mucus sortent de ses yeux, et qu'une de ses joues, ou les deux, soient mouillées. Les yeux qui coulent sont un signal que le lapin a besoin de rendre visite au vétérinaire.

Bien qu'ils mangent beaucoup de carottes, les problèmes oculaires sont courants chez les lapins. Un grand nombre de conditions peut produire une épiphora, ou des yeux larmoyants, et pendant ces deux dernières années, ma lapine bélier de six ans, Holly, a souffert de la plupart d'entre eux. Ayant déménagé quatre fois pendant ces deux années, nous avons vu pas mal de vétérinaires et collecté beaucoup d'informations.

INFECTION BACTERIENNE

Les yeux du lapin qui pleurent ont besoin d'être examinés par un vétérinaire parce qu'une infection bactérienne est l'une des causes dangereuses potentielles. D'habitude, pour les lapins ayant des sécrétions oculaires, le docteur David W.Penney, du Irving Street Veterinary Hospital à St Francisco, "suppose le pire" et traite pour infection en prescrivant l’antibiotique Baytril pour 7-10 jours pour commencer. « Si c’est une infection [due à une bactérie comme Pasteurella, Bordetella, ou Staphylococcus],2,3 vous ne voulez pas prendre le moindre risque parce que cela peut se propager rapidement à la mâchoire ou aux voies respiratoires. » Pour être plus efficace, le traitement doit commencer immédiatement.

Récemment, l’œil gauche d’Holly a commencé à pleurer plus que d’habitude, et en même temps, j’ai décelé une grosseur au niveau de sa mâchoire gauche. La grosseur était un abcès qui, d'abord supposé provoqué par une Pasteurella, s’est révélé être causé par un Staphylococcus. Après un mois de traitement avec le Baytril, des gouttes de Gentocin et des expressions manuelles de l’abcès, l’infection a l’air d’être partie et ses yeux sont moins larmoyants.

ANOMALIE PHYSIQUE

L’eau des yeux peut être due à une obstruction, telle que des débris inflammatoires, dans le canal nasolacrymal, ou lacrymal .4. Ce canal est un conduit pour les larmes entre l’œil et le nez. S’il est bouché, le drainage des larmes est réduit si bien qu’elles débordent sur la joue. Le vétérinaire peut nettoyer le canal pour enlever les débris.

Une obstruction osseuse ou une paupière déformée peuvent aussi être à l’origine de l’écoulement des larmes. Holly et son père, Patrick, avaient tous les deux une maladie congénitale appelée entropion, où la paupière se retourne vers l’œil et peut le frotter, causant des ulcérations cornéennes douloureuses. Patrick avait été opéré pour corriger ce problème quand il avait deux ans. Holly a des petits plis aux deux yeux, et ses yeux larmoyants chroniques sont dus, en partie, aux formes irrégulières des paupières .

YEUX SECS ET TRAUMATISME

Quand il y a peu de larmes restant à la surface pour garder l’oeil humide, la cornée est sujette aux écorchures et aux érosions. Les symptômes des ulcérations cornéennes, qui peuvent provenir également d’un traumatisme externe dans les yeux normaux, incluent une sécrétion des yeux, une rougeur, et une inflammation. Le lapin peut loucher et être craintif (Holly voulait attaquer si j’essayais de caresser son nez.) Normalement, le traitement consiste en gouttes d’antibiotique.

Comme toutes les lésions des yeux d’Holly étaient lentes à guérir, le docteur Penney a recommandé qu’elle voie un vétérinaire ophtalmologiste. Son spécialiste des yeux, le docteur David E.Lipton, de Richemond, expliqua que l'originalité des lapins est de ne cligner des yeux qu'une ou deux fois par minute. Il suspecta que les yeux d’Holly s’asséchaient du fait d’un manque d’humidité et qu’elle s’auto-infligeait des écorchures cornéennes, probablement pendant sa toilette faciale. Nous utilisions de la pommade ophtalmique entre les épisodes d’éraflures cornéennes mais nous arrêtions souvent quand ses yeux semblaient aller mieux. Il préconisa de garder la surface « graissée » avec de la pommade et de revenir s’il y avait des problèmes.

A l’époque, nous avons déménagé au Texas. La pommade semblait lui faire mal aux yeux, nous avons donc consulté le docteur M.J Shifrin, de la Austin Animal Eye Clinic. Il conseilla de changer pour un lubrifiant oculaire en vente libre, tel que Celluvisc ou Lacrilube. L’utilisation régulière de ces produits semble efficace puisque Holly a passé neuf mois sans une égratignure. Il a également dit d’essayer d’empêcher cet animal méticuleux de se laver la face. Elle ne comprit absolument rien à cette interdiction.

AAAAA-TCHOUM

Les lapins peuvent avoir les yeux embués de larmes en étant allergiques à la poussière du foin et à la nourriture sèche. Les copeaux de bois ne doivent pas être utilisés comme litière parce qu’ils rebutent par leurs odeurs volatiles et que des bouts de bois peuvent rentrer dans les yeux du lapin; du papier coupé en lanières ou de la litière végétale pour chats sont meilleurs. J’ai aussi appris au Texas qu’un bac à litière sous une étagère dans un cagibi minuscule n’a pas de ventilation pour les émanations qui s’accumulent si le bac n’est pas souvent nettoyé. Le lubrifiant protégeait les yeux d’Holly, mais ils pleuraient encore. Quand j’ai déplacé son bac et changé de litière, ses joues pleines de larmes ont finalement commencé à sécher.

PLEURER DES RIVIERES

Quand le docteur Marliss Geissler me dit que les yeux larmoyants de Holly pouvaient être un problème chronique, elle expliqua que les joues constamment mouillées peuvent s’irriter ou s’enflammer. Nos familles d’accueil confirment que la manière la plus facile pour retirer l’humidité en excès – et la façon la plus agréable pour le lapin – est de laisser un autre lapin le faire. J’avais remarqué combien de fois Patrick avait passé du temps à lécher la face de Holly mais je n’avais pas réalisé à quel point ses yeux étaient larmoyants avant qu’il ne soit plus là pour la toiletter.

Si la face du lapin est irritée, il ne vous laissera pas sécher ses larmes. Si nécessaire, vous pouvez l’« hypnotiser » en le tenant sur le dos dans vos bras, en renversant sa tête en arrière jusqu’à ce qu’il soit en transe. Utilisez un mouchoir en papier propre pour absorber l’humidité. Des compresses humides et chaudes aideront à réduire les gonflements et la formation de croûtes. Une solution saline ophtalmique soigneusement déversée sur les joues dégagera le mucus et, en séchant ainsi, cristallisera les larmes donc la substance sèche pourra être retirée avec un peigne à puces propre.

Quelquefois la fourrure sous la joue peut même tomber à cause des larmes incessantes. Le docteur Penney avait un cas semblable où une infection s’était déplacée jusqu’aux sinus et ne pouvait pas être facilement éradiquée par des antibiotiques oraux. En vaporisant du Gentocin avec un nébulisateur efficace et quand l’infection disparut, la fourrure sur les joues repoussa. Pour les lésions de la joue, un peu de poudre anesthésique sur ordonnance peut être appliquée pour absorber l’humidité, en laissant la poudre loin de l’œil.

A VUE D'OEIL

Bien que les problèmes de yeux larmoyants d’Holly puissent sonner comme une épreuve, à part les problèmes oculaires, elle est en bonne santé et vive. Les yeux qui coulent peuvent donner au lapin un air maladif et malheureux mais, avec des soins quotidiens, il aura l’air en forme et se sentira complètement bien.

Tous droits réservés - House Rabbit Society
Toute reproduction et/ou diffusion partielle ou totale sont interdites.
Traduit de l'anglais par Charlotte Canteloup pour Marguerite & Cie le 28 novembre 2008 avec l'aimable autorisation de la House Rabbit Society
D'après l'original "Cheerful, Tearful (Eye Problems)" par Beth Woolbright disponible sur le site de la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/journal/2-8/eye-problems.html
La House Rabbit Society n'est pas responsable de l'exactitude de la traduction
The House Rabbit Society is not responsible for accuracy of the translation
Pour contacter la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/hrs-info/feedback.html