La vie avec un lapin distant

AMY SHAPIRO

Pour fêter la publication du House Rabbit Handbook, une fête a été organisée pour toutes les personnes qui y ont contribué. Lorsque les passionnés de lapins se réunissent, la conversation s’oriente naturellement vers nos compagnons à grandes oreilles. Leur santé, leurs particularités, leurs habitudes de sieste, le frétillement de leurs moustaches ont été abordés dans les moindres détails.

Une femme me racontait comment son lapin aime s’allonger sur le dos entre ses deux enfants pendant qu’ils regardent la télé. Une autre personne me décrivait le rituel matinal de son lapin de danser autour de ses pieds pendant qu’elle prépare le café puis de sauter sur ses genoux et de mordiller le bas du journal. Lorsqu’un jeune homme très sympathique était à la moitié de son récit à propos de son adorable bélier qui lui lèche le visage, j’ai dû m’excuser de faire un rappel à la réalité.

Quand je suis rentrée à la maison après la fête, Trixie et Oscar m’ont accueillie avec leur enthousiasme habituel. Trix m’a autorisé à lui caresser le museau pendant quelques minutes avant de vaquer à de plus importantes occupations. Oscar m’a montré sa joie en ne s’enfuyant pas lorsque j’ai dit Salut.

J’ai passé un long moment à me demander où avais-je eu tort. Pas assez manipulés? Trop manipulés? Mauvaise éducation? Peut être que je n’étais simplement pas douée avec les lapins. Peut être avaient-ils besoin de petits garçons pour regarder la télévision avec eux.

Les réponses sont apparues quand j’ai commencé à être famille d’accueil. J’ai appris et j’apprends encore sur la diversité des tempéraments des lagomorphes. Au début j’ai été surprise de constater combien peu de lapins étaient conformes à l’idéal stéréotypé mignon & à croquer ou passif & timide auquel beaucoup d’humains tiennent (encouragés par les contes de fées, les histoires pour enfants, et Madison Avenue). Ayant été famille d’accueil pour de nombreuses portées j’ai également remarqué que beaucoup de traits de personnalité basiques sont présents à la naissance. La manipulation, la socialisation ainsi que leur premier environnement jouent un rôle majeur, mais les lapins ne sont pas des pages blanches. Ils arrivent ici avec des capacités et des habitudes qui doivent être reconnues et respectées.

Les suggestions suivantes peuvent aider à renforcer le lien entre vous et votre compagnon indépendant, mais la première et la plus importante étape est de l’accepter pour ce qu’il est.

LES HUMAINS QUI AIMENT TROP

Se faire dorloter et câliner par les humains n’est pas la première priorité des lapins. Les lapins distants me rappellent des souvenirs d’enfance avec des adultes exagérément affectueux. Aviez vous une tante ou un grand père qui adorait vous pincer les joues et crier à tout le monde que vous étiez un adorable petit timide ? Comment vous sentiez vous ?

Votre lapin n’est peut être absolument pas distant, mais simplement étouffé par l’importance ou l’ampleur de votre affection pour lui. Les lapins sont si doux, adorables et magnifiques qu’il est difficile de s’empêcher de les couvrir physiquement d’affection. Un bon substitut des bisous, câlins, et tripotages est l’affection verbale. Parlez-lui. Racontez lui comment s’est passée votre journée, à quel point vous êtes heureux qu’elle soit là pour vous aider à décompresser. Cette forme de thérapie assistée par l’animal est simple, efficace et n’exploite que de façon très minime votre compagnon.

Si vous adoucissez votre côté démonstratif, vous serez capable de recevoir ce que votre compagnon calme a à offrir. Vous pouvez abandonner ce frein que vous mettez aux messages en direction de votre lapin. Par exemple avec un lapin timide, un exercice utile est de s’asseoir au sol dans la même pièce que votre lapin. C’est là tout l’exercice. Juste s’asseoir. Lisez un livre ou regardez par la fenêtre pendant que Flopsy se toilette ou regarde par la fenêtre avec vous.

Cet exercice fait partie de ceux que les lapins font tout le temps entre eux. Certes ils échangent des contacts physiques, mais pas nécessairement 24h/24. Les lapins sont ensemble même lorsqu’ils ne sont pas activement en train de partager une activité.

UN AMI POUR SON LAPIN

A moins qu’il ne réclame aucune attention de votre part, votre lapin peut désirer fortement la compagnie d’un ami lapin. Je vous déconseille d’adopter un second lapin si votre seule raison est de vouloir résoudre un problème avec votre lapin actuel ; cependant un lapin sociable peut faire ressortir le côté extraverti d’un lapin distant.

Si votre objectif est de devenir plus proche de votre lapin vous devez savoir que le fait d’ajouter un membre à la famille peut parfois provoquer l’effet inverse. Certains lapins sont distants envers les humains mais très affectueux envers les autres lapins.Vous pouvez avoir l’impression que votre nouveau lapin a volé le cœur de Flopsy. Avec tous ses besoins affectifs comblés par le nouveau lapin, Flopsy est plus distante que jamais envers vous. J’ai finalement réussi à accepter qu’Oscar était le lapin de Trixie, pas le mien. Heureusement, Trixie m’autorise à la couvrir d’affection, comme ça tout le monde est content.

NE VOUS DEMANDEZ PAS CE QUE VOTRE LAPIN PEUT FAIRE POUR VOUS

Du fait que nos animaux de compagnie soient totalement dépendants de nous en ce qui concerne leurs besoins physiques, c’est facile de tomber dans une relation de dictateur bienveillant avec eux. Pourquoi Flopsy n’est-elle pas reconnaissante que vous l’ayez sauvée de la fourrière, que vous dépensiez votre salaire durement gagné en jouets, gâteries et frais vétérinaires ?

Cette vision dépasse largement nos nombreuses attentes vis-à-vis des animaux. Aime moi pour toujours, inconditionnellement, peu importe mon humeur. Sois affectueux avec moi à chaque fois que j’en ai envie, peu importe ton humeur. Laisse-moi tranquille lorsque je n’ai pas envie d’être dérangé. Fais-moi rire quand j’ai eu une mauvaise journée.

La liste est longue, et bon nombre d’animaux réussissent à satisfaire nos nombreuses exigences la plupart du temps. Prenez le temps d’apprécier la réciprocité de votre relation et d’aimer votre lapin pour ce qu’il est exactement, à sa façon d’être unique, et il fera de même pour vous.

Tous droits réservés - House Rabbit Society
Toute reproduction et/ou diffusion partielle ou totale sont interdites.
Traduit de l'anglais par Lorène G. pour Marguerite & Cie le 21 mai 2008 avec l'aimable autorisation de la House Rabbit Society
D'après l'original "Life with an Aloof Rabbit" de AMY SHAPIRO, disponible sur le site de la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/journal/1/aloof.html
La House Rabbit Society n'est pas responsable de l'exactitude de la traduction
The House Rabbit Society is not responsible for accuracy of the translation
Pour contacter la House Rabbit Society : http://www.rabbit.org/hrs-info/feedback.html