header

Dernière mise à jour : 02/10/2014

Au rythme des saisons, le lapin en hiver (Mise à jour : 19/10/2011)

A l'arrivée de l'hiver et du froid, beaucoup de questions se posent : Est-ce-que les lapins ont froid ? Faut-il modifier l'alimentation ? Peuvent-ils continuer à sortir à l'extérieur?
Voici quelques éléments de réponse.

Le lapin est-il sensible au froid ?

Le lapin supporte beaucoup mieux le froid que les hautes températures, 15-20° est une température optimale. Les températures plus basses sont tout à fait supportables mais il faut tout de même prendre quelques précautions. Un lapin qui vit à l'intérieur ne souffrira jamais du froid mais il peut souffrir des courants d'air frais et des changements brusques de température entre l'intérieur et l'extérieur lors de ses sorties. A partir du moment où vous allumez le chauffage vous pouvez considérer que l'écart intérieur/extérieur est grand et qu'il peut être risqué de faire sortir votre lapin. Plus un lapin est petit, maigre avec une fourrure peu épaisse et plus il prend de risques en sortant par temps froid. Un lapin qui comme Talisman a une fourrure extrêmement dense ne craint pas le froid ou le contact avec la neige.
Le dessous des pattes d'un lapin est recouvert d'un épais duvet qui protège la peau des pieds du froid, de l'humidité et des aspérités du sol. Grâce à cette fourrure votre lapin n'aura pas froid aux pieds en marchant sur du carrelage, du béton ou n'importe quel autre surface froids.


Certains lapins ont le dessous des pieds peu poilu comme les lapins rex, ils peuvent donc être plus sensibles au froid et à l'humidité du sol.
Les lapins aiment souvent jouer les "boudins de porte" et passent leur journée allongés le long des portes. Vérifiez qu'aucun courant d'air ne passe, le froid arriverait directement sur le lapin ! Le lapin y étant très sensible, il pourrait développer une affection respiratoire.

Faut-il modifier l'alimentation ?

Puisque votre lapin vit dans des pièces chauffées, il est inutile d'augmenter sa ration (le cas du lapin vivant en extérieur sera traité ci-dessous). Le lapin n'a pas besoin de plus de calories ni de réserves de gras puisqu'il ne subit pas de perturbation climatique.
L'hiver est cependant l'occasion de varier son menu avec des légumes de saison.

Sur cette photo figurent quelques uns des légumes que l'on peut trouver en hiver sur les marchés : Rutabagas, panais, carottes, céleri rave, céleri branches, chou vert, chou frisé, choux de Bruxelles, persil, cresson, topinambours, plantain, pissenlits, feuilles de chou fleur, brocoli, chou rave, feuilles de betterave, mâche, endives, persil racine.
En ce qui concerne les quantités, consultez cette page : Légumes et verdure

Le jardin d'hiver

L'hiver le jardin est souvent laissé à l'abandon, le lapin y sort peu et on y fait moins attention. La plupart des plantes d'hiver sont toxiques pour les lapins : Bais de houx, lierre, vigne vierge, cyprès, laurier rose, buis...
En résumé, il faut faire attention à tous les conifères ainsi qu'aux arbres et arbustes à feuilles persistantes. Les baies du houx et du gui sont très toxiques, il faut privilégier les plants sans baies quand c'est possible. Les fleurs précoces sont elles aussi toxiques : jacinthes, crocus, perce-neige, jonquilles, narcisses...
Certaines plantes sauvages d'hiver restent inoffensives : bruyères, berce commune, Consoude officinale ou Grande consoude, trèfle, tussilage, gaillet croisette, gaillet grateron , mouron des oiseaux, Patience à feuilles obtuses, Angiospermes, séneçon commun, renouée des oiseaux, plantain.
Dès l'automne le lapin peut se régaler de feuilles mortes et de branchages . Il adore généralement grignoter ces petites "chips" naturelles. Le bruit des feuilles lorsqu'il court parmi elles l'amuse aussi beaucoup ! N'hésitez pas à faire profiter votre lapin des belles journées automnales.

La majorité des plantes sauvages à feuilles caduques sont comestibles mais il n'en est pas de même pour les plantes cultivées. Si vous avez un balcon faîtes attention aux feuilles qui peuvent tomber des balcons supérieurs, certaines plantes comme le laurier rose sont très toxiques.

Au potager il y a de nombreux légumes qui poussent pendant l'automne et sont récoltables l'hiver : choux, céleri, plantes persistantes (romarin, persil, thym). Ils peuvent être cultivés en pot sur un balcon, ils ne donneront pas de gros légumes mais amuseront le lapin lors de ses sorties.

Précautions à prendre si le lapin vit à l'extérieur

La première précaution, c'est bien entendu d'offrir un logement correct à votre lapin, il ne doit pas souffrir du froid, de l'humidité, des prédateurs ou des courants d'air. Je ne rentrerai pas dans les détails ici car le site se concentre avant tout sur le lapin de compagnie intégré à la famille.
Le logement de votre lapin doit comporter 2 espaces, un espace grillagé et un espace totalement fermé qui servira de chambre. Cet espace doit être assez grand pour permettre au lapin de se coucher de tout son long. Il existe aussi des bâches transparentes adaptées aux clapiers qui protègent le lapin des intempéries sans le priver de la vue ni de la lumière.
Vous devez fournir à votre lapin :
-plus de paille pour qu'il puisse se faire un bon nid, vous pouvez aussi ajouter une petite couverture.
-plus de nourriture pour qu'il puisse se constituer une petite couche de graisse
Pour vivre dehors, votre lapin doit être en parfaite santé et bien nourri, sinon il pourrait ne pas survivre.
Pour plus d'information consultez l'article Construction extérieure