header

Dernière mise à jour : 16/02/2017

Grossesses nerveuses et pseudo-gestations chez la lapine ( Mise à jour : 03/06/2010)

Introduction

Les propriétaires de lapins sont souvent peu avertis des risques de grossesse nerveuse et de pseudo-gestation. Ils découvrent bien souvent le phénomène un beau matin en trouvant leur lapine la bouche pleine de poils ou de foin. C'est un phénomène pourtant classique chez la lapine, à prendre très au sérieux car il n'est pas sans danger. Les lapines n'ont pas de chaleurs à proprement parler, comme les chiennes. Elles sont toujours disponibles à l'accouplement et c'est le coït qui provoque l'ovulation. Leur fertilité est cependant maximale au printemps et c'est aussi à cette période qu'apparaissent souvent les pseudo-gestations ou grossesses nerveuses.
Il est à noter qu'à aucun moment du cycle les lapines ne doivent perdre du sang, assez régulièrement des propriétaires demandent après avoir découvert des taches de sang, si leur lapine a ses règles, la réponse est non. Si vous constatez un écoulement de sang, c'est que votre lapine est souffrante, il peut s'agir d'un problème urinaire comme d'un problème gynécologique qui nécessite une visite chez le vétérinaire.

Les périodes d'excitation

A certaines périodes, principalement durant la belle saison les lapines sont plus excitées, cette excitation sexuelle se caractérise par :
-une hyperactivité :
sauts et cabrioles dans tous les sens toute la journée
-une agressivité :
la lapine griffe, mord, grogne. Elle peut s'attaquer à d'autres lapins, d'autres animaux ou aux humains
-grande nervosité :
elle devient incontrôlable, vous ne pouvez plus la porter ni la manipuler. Elle mange de manière boulimique. Elle semble être prise de panique sans raison apparente
-excitation sexuelle sur d'autres lapins, d'autres animaux, des peluches ou vous-mêmes.
-marquage de territoire intensif

Ces périodes d'excitation peuvent être espacées ou fréquentes, courtes ou longues, il est difficile de définir une règle. La durée d'un cycle est de 15-18 jours mais cela ne signifie pas que votre lapine va être excitée ou agressive pendant toute cette durée. A ce stade les lapines sont parfois réellement difficiles à vivre car on ne peut plus les approcher sans se faire grogner dessus ou attaquer. Certains propriétaires n'identifient pas ce changement de comportement comme étant un comportement sexuel et pensent que leur lapine est tout simplement devenue folle et que cet état est définitif. Il n'en est heureusement rien.

Grossesses nerveuses et pseudo-gestations

Il arrive aussi que ces périodes d'excitation soient clôturées par une pseudo gestation. Ces pseudo-gestations ont plusieurs origines : un accouplement qui n'a pas abouti à une réelle gestation, les hormones, la présence d'autres lapins même stérilisés mais aussi les rapports affectueux que l'on peut entretenir avec la lapine. En périodes de grande réceptivité, des caresses affectueuses peuvent être suffisantes pour provoquer une ovulation. L'ovulation entraîne un développement de l'utérus, la formation de corps jaunes, comme s'il contenait des foetus. La lapine peut présenter tous les signes d'une gestation réelle.
Les premiers signes visibles sont souvent la construction d'un nid. Les propriétaires découvrent leur lapines la bouche remplie de foin.

Certaines lapines se contentent de s'exciter sur leur foin sans pour autant élaborer un nid mais dans d'autres cas la construction d'un nid est réalisée avec méthode et un grand sérieux :

Il est aussi fréquent qu'elles s'épilent afin de rendre le nid plus confortable :

Elles peuvent aussi utiliser d'autres sources de fibres : tapis, vêtement, lainages, rideaux, mousse de canapé, papier, mouchoir, carton déchiqueté, journaux :

Dans les cas les plus graves la lapine peut aussi avoir des montées de lait.

Que faire?

Ces comportements provoquent bien souvent l'angoisse des propriétaires de lapines qui se sentent impuissants face à ce séisme. Si votre lapine est seulement excitée c'est gênant pour vous mais sans danger pour votre lapine, il ne vous reste qu'à attendre qu'elle se calme. En revanche si elle entame la construction d'un nid, les ennuis peuvent être plus sérieux. Les lapines perdent souvent la raison et accumulent bien trop de foin ou de poils dans leur bouche, il leur arrive d'ingérer de grandes quantités de poils ce qui peut ralentir leur transit de manière importante. Il est donc prudent de leur rétirer les poils de la bouche quand elles s'épilent de manière excessive.
Les propriétaires se demandent souvent s'ils doivent détruire le nid, ils pensent qu'en détruisant le nid ils stopperont le phénomène. C'est mal connaître les lapines, elles en reconstruisent souvent un autre aussitôt le premier détruit, dans certains cas la destruction du nid ne fait que prolonger la grossesse nerveuse. La lapine se met à construire nid sur nid dans un état de nervosité intense. Il est donc préférable de les laisser faire dans la mesure où elles ne mettent pas leur santé en danger.
Le réel danger est la montée de lait, lorsque la lapine se met à produire du lait alors qu'elle ne porte aucun petit, sa santé est en danger. Il est préférable de consulter un vétérinaire qui prescrira un traitement adapté. Dans certains cas ajouter du persil au régime alimentaire de la lapine suffit à couper la montée de lait mais dans le doute une consultation s'impose. La montée de lait peut se présenter sous deux formes, soit il y a un réel écoulement de lait, soit les mamelles sont gonflées. Lorsque les mamelles sont gonflées , du lait s'écoule dès que l'on presse dessus.

La prévention

A long terme les grossesses nerveuses ou pseudo-gestations jouent sur la santé de votre lapine. Les principaux risquent sont : cancer/tumeur de l'utérus, kystes mammaires, problèmes digestifs à répétition (Ileus). Il est donc important d'agir en prévention. Plusieurs solutions sont proposées : le traitement homéopathique, la stérilisation chimique et la stérilisation ( ovariohystérectomie).
La stérilisation chimique est dangereuse pour la santé des lapines et ne doit pas être utilisée plus de 3-4 mois.
Le traitement homéopathique corrige le comportement de la lapine mais n'a aucun effet sur la prévention des maladies évoquées ci-dessus. C'est un traitement de confort pour le propriétaire.
La stérilisation chirugicale ou ovariohystérectomie est la seule prévention efficace. Vous trouverez toutes les informations sur ce sujet dans la rubrique castration et stérilisation.

Note : Quelques rares mâles, même stérilisés, ont parfois un comportement de grossesse nerveuse, ils s'arrachent des poils et commence la construction d'un nid. 8 cas nous ont été rapportés, c'est donc rare mais possible.

Merci à Sélune, Chouchou, Mortimer et lili pour leurs précieuses photos !