header

Dernière mise à jour : 21/06/2017

Gavage d'un lapin et administration de médicaments (07/10/2012)

Le mode d'administration de médicaments le plus efficace est la seringue sans aiguille. Il vous permet d'être certain que le lapin a bien avalé la dose prévue.
C'est aussi la technique employée pour le gavage.

Un point sur le terme "gavage"

Le terme GAVAGE est souvent mal compris. Il n'est évidemment pas question ici d'un acte violent comparable au gavage d'une oie. Il s'agit uniquement d'introduire une seringue derrière les incisives du lapin. Les lapins ont un grand espace sans dents entre les incisives et les prémolaires qui permet d'introduire, sans brutalité, une seringue sans aiguille. Etre nourri de force n'est pas agréable, certains lapins résistent au gavage mais certains autre se jettent sur les seringues tellement ils sont affamés. Dans le cas de problèmes dentaires, où le lapin est dans l'incapacité physique de mâcher des aliments solides, le gavage est un vrai soulagement pour le lapin.

La technique

Vous pouvez acheter des seringues en pharmacie. La seringue de 3 ml est bien adaptée au gavage mais celle d'1 ml (seringue à insuline) est plus facile à utiliser. ATTENTION : ne réutilisez pas les seringues qui ont servi à des injections ! Le produit injecté est parfois toxique s'il est pris par voie orale et il peut très bien en rester des traces dans la seringue. Le gavage participe souvent à la guérison du lapin, il fait partie des soins post-opératoires et doit être pratiqué à chaque fois que le lapin arrête de manger (en association avec un traitement).
Certains lapins détestent le gavage mais avec patience on arrive à trouver une position que le lapin accepte et le gavage devient moins problématique, il faut persévérer car dans ces moments là, la vie du lapin est en jeu ! D'autres lapins, au contraire, deviennent rapidement accro au "nursing" et ne font plus aucun effort pour manger par eux mêmes. Il est important avant chaque séance de gavage de proposer des aliments à la main et d'essayer d'alimenter le lapin sans passer par le gavage, chaque aliment avalé de cette manière est une petite victoire !
Certains aliments sont particulièrement appréciés par le lapin malade : les fines herbes, les feuilles de céleri, les fruits, les feuilles de framboisiers ou fraisiers....

Coincez la seringue derrière les incisives comme sur cette photo :

L'idéal est de poser le lapin dos à vous de façon à l'empêcher de reculer. Vous pouvez vous asseoir au sol et le coincer entre vos cuisses ou bien le poser sur une table et le coincer contre votre ventre. Une main est utilisée pour la contention l'autre pour introduire la seringue. Posez vos bras le plus près possible du lapin pour qu'il se sente bloqué. Si le lapin est particulièrement coopératif, on peut se contenter d'une main derrière la tête.

Comme on peut le voir sur la troisième photo, le lapin peut se servir de sa langue pour repousser la seringue. Il faut insister et trouver un meilleur "angle d'attaque".

Vous pouvez aussi utiliser une serviette pour la contention, cette technique empêche le lapin de gesticuler mais ne convient pas à certains lapins trop nerveux qui paniquent. Posez une serviette de toilette de taille moyenne sur une table, posez votre lapin au milieu (dans le sens de la largeur) et rabattez une bande de 10 cm environ sur ses pattes avant. Rabattez ensuite les 2 côtés de la serviette sur votre lapin pour l'emmailloter. Placez vous derrière votre lapin, baissez vous en vous appuyant un peu sur lui pour qu'il ne puisse pas reculer et introduisez la seringue derrière les incisives.

Utilisez une seringue à insuline pour les gavages difficiles (1 ml) ce sont les plus fines et les plus pratiques ! Elles rendent le gavage moins éprouvant pour le lapin. Ce sera plus long mais la seringue rentre plus facilement dans la bouche du lapin. Préparez plusieurs seringues pour gagner du temps.

Une question revient souvent : faut-il donner n'importe quoi au lapin dans ces moments là pour l'inciter à manger ? La réponse est NON. Je ne cacherai pas qu'il est arrivé de donner des miels pops à Woody en désespoir de cause, je me disais que vu son état le plus important était qu'il mange quelque chose et qu'on reprendrait les bonnes habitudes après. Si c'était à refaire je ne répèterais pas cette erreur. Il est important de rester au plus près de son alimentation habituelle même si on peut s'autoriser quelques entorses. Tout ce que vous arriverez à faire en donnant n'importe quoi à votre lapin, c'est à détraquer son système digestif. Ce qui n'arrangera rien à son état général.
Voici des exemples pour encourager votre lapin à grignoter avant le gavage :
-si votre lapin a un problème dentaire, râper les légumes peut être une bonne solution : carotte et pomme râpées sont des mets appréciés.
-le brocoli est mangé assez facilement même en cas de douleur dentaire, sa texture le rend facile à mâcher.
-les feuilles de chou et de salade bien vertes, ainsi que le pissenlit et le plantin frais sont des gourmandises très tentantes
-basilic, fenouil, aneth, persil, coriandre, cerfeuil, menthe...
-herbes séchées
-si le lapin n'a pas de problèmes digestifs vous pouvez lui donner un bout de pain complet sec ou de biscotte suédoise mais ATTENTION ces aliments ne sont pas bons pour le lapin , il s'agit juste de stimuler et d'évaluer le degré de gravité de l'anorexie.
NE DONNEZ PAS DE PRODUITS SUCRES GRAS OU LACTES.
Assurez vous aussi que votre lapin ne souffre pas et que son anorexie n'est pas causée exclusivement par la douleur.

NE GAVEZ PAS ET NE DONNEZ PAS LES ALIMENTS CI-DESSOUS A UN LAPIN QUI N'EST PAS ANOREXIQE ! CE N'EST PAS UNE ALIMENTATION ADAPTEE MAIS UN SOIN POUR ANIMAUX MALADES ET ANOREXIQUES.

Les produits ci-dessus sont des aliments spécifiques qu'il est possible de se procurer chez le vétérinaire. Si vous n'en avez pas vous pouvez utiliser divers autres produits.


-La plus simple : le petit pot pour bébé BIO, c'est une valeur sure mais vous pouvez faire vous même de la purée de carottes si vous en avez le temps et si vous avez de quoi faire une purée assez fine pour passer dans une seringue. Les marques de petits pots biologiques proposent des petits pots sans sucre ajouté, sel ni gluten ajoutés par exemple chez baby bio : Petits pots carottes des landes ( 95% carottes), carottes/potimarron/persil( 74%-25%-1%) ou panais( 75% panais/25% eau).La marque HIPP propose un petit pot 90% carotte. NE DONNEZ PAS DE PETITS POTS NON BIO car ils sont trop pauvres en légumes et trop riches en eau, sels, sucre et autre ingrédient ajoutés mauvais pour le lapin.
-Purée de courgettes
-Bouillie de granulés. Deux techniques: 1/ broyer les granulés au moulin à café et les humidifier pour obtenir une bouillie qui passe dans une seringue.2/ tremper les granulés dans un peu d'eau jusqu'à ce que ça passe dans une seringue!
-Il existe aussi une préparation spécialement destinée au gavage du lapin que l'on trouve chez certains vétérinaires spécialisés. Ce produit s'appelle critical care de la marque Oxbow Hay. Il est utile pour les longues périodes de gavage mais pas indispensable s'il s'agit de quelques jours, dans la majorité des cas les aliments ci-dessus suffisent.
-Bouillie de banane. Ecrasez une banane et ajoutez de l'eau pour que ça passe dans une seringue. Attention cette préparation ne reste pas fraîche longtemps, il faut la préparer au dernier moment et en très petite quantité. Elle doit être utilisée comme dessert. La banane ne doit pas être donnée aux lapins souffrant de ralentissement du transit.
-Blédine nature ( très très peu appréciée en général, si votre lapin refuse d'avaler ou recrache, donnez-lui autre chose)
-Compote de pomme (en dessert uniquement, ne doit pas servir de base au gavage)

Vous devez donner à votre lapin au minimum 15 ml 3 fois par jour, il n'y a pas de maximum mais il faut tenter d'atteindre les 100ml/jour pour un lapin de 2 kg. Vous pouvez donner entre 3 et 7 repas.

Articles complémentaires

Nourriture spéciale pour lapins ayant des besoins médicaux spéciaux
Aliments de gavage
Du gavage à une alimentation normale"
Alimentation forcée