header

Dernière mise à jour : 24/03/2017

La consultation chez le vétérinaire ( Mise à jour : 25/07/10)

Introduction

Pour assurer au mieux les soins de votre lapin, il est important de choisir un vétérinaire qui sache manipuler et soigner les lapins. Il est aussi indispensable que de votre côté vous assumiez vos responsabilités, n'oubliez pas que votre lapin ne peut pas prendre rendez-vous lui même ni expliquer au vétérinaire ce dont il souffre, vous seul pouvez aider votre lapin. Le vétérinaire compte sur vous pour avoir des informations précises et assurer un bon suivi !

Préparer la consultation

Le vétérinaire a besoin d'informations précises sur l'alimentation et le mode de vie de votre lapin. Les examens ne lui diront pas tout et la réussite des soins dépend aussi de la qualité de vos réponses. Avant la consultation pensez donc à :
- vérifier que le carnet de vaccination est à jour
- noter ce que votre lapin mange précisément ( marques des produits, quantités, etc)
- noter tous les changements que vous avez observés (alimentation, transit, comportement...)
- avoir en tête les antécédents de votre lapins et les traitements qu'il a reçus.
Pour vous faciliter la tâche n'hésitez pas à tout noter dans un cahier. Agrafer les ordonnances à ce cahier pour tout garder sous la main.
Si vous n'allez pas en personne à la consultation, fournissez toutes les informations par écrit à la personne qui accompagnera votre animal.

Vous pouvez bien entendu, faire quelques recherches à partir des symptômes que vous avez remarqués chez votre lapin mais choisissez bien vos sources car de nombreuses contre-vérités circulent sur les lapins. Vous pouvez en discuter avec votre vétérinaire, mais ce n'est pas parce que vous avez lu quelque chose sur internet qu'il faut soutenir que c'est vrai et que votre vétérinaire se trompe ! C'est assez fatigant pour un spécialiste Nac d'entendre à longueur de journée "oui mais j'ai lu sur internet que...". Pensez à apporter votre source d'information, votre vétérinaire pourra juger de la pertinence de cette information. Votre vétérinaire n'est pas forcément fermé au dialogue, si vous lui apportez une information de qualité, il peut en tenir compte et être intéressé.

La consultation

Pour commencer, n'arrivez pas en retard, et si vous rencontrez un problème sur la route pensez à prévenir ! Cela vous évitera de débuter la visite sur une note négative qui pourrait nuire à une bonne communication par la suite.
Si au contraire c'est votre vétérinaire qui est systématiquement en retard et que vous ne souhaitez pas passer 3 heures dans la salles d'attente (ça arrive) ou si vous avez d'autres obligations dans la journée n'hésitez pas à demander si vous serez pris à l'heure avant d'y aller. Les retards ne sont pas exclusivement dus à une mauvaise organisation, les vétérinaires doivent faire face aux urgences et à des cas délicats. Attendre 2h pour un simple vaccin n'est jamais agréable mais si un jour vous avez besoin d'être pris en urgence ou si votre lapin nécessite une consultation un peu longue vous serez heureux que votre vétérinaire vous consacre du temps et bouscule son carnet de rendez-vous !

La consultation de routine se passe de manière simple : le lapin est posé sur une serviette qui servira par la suite à la contention du lapin.
Le vétérinaire vérifie le rythme cardiaque et la respiration comme le fait un médecin. Il vérifie aussi le poids de votre lapin et vous donne des conseils diététiques si besoin. Il inspecte la fourrure pour voir si le poil est souillé ou s'il y a des parasites ou champignons.
Chez le lapin l'examen des dents fait partie des gestes de routine, même si vous consultez pour un problème digestif le vétérinaire contrôlera l'état des dents.
Ensuite il va vous poser des questions pour cibler précisément le problème, n'hésitez pas à sortir vos petites fiches si vous avez peur d'oublier quelque chose! Si vous ne comprenez pas ce que vous dit votre vétérinaire, demandez-lui de vous expliquer plus simplement. Bien souvent le vétérinaire vous fera un petit croquis pour vous expliquer une intervention chirurgicale ou vous commentera la radio. Vous devez bien comprendre ce dont souffre votre lapin pour assurer des soins convenables et réparer certaines erreurs (alimentaires le plus souvent). Le vétérinaire doit prendre le temps de vous expliquer les causes du problèmes, les différentes options de traitements et les chances de réussite. Il doit aussi clairement vous expliquer les risques.
Ne quittez pas la clinique sans avoir bien compris quels soins vous devez faire et à quel rythme. Si votre vétérinaire indique sur l'ordonnance que vous devez vider l'abcès 4 ou 5 fois par jour alors que votre travail vous empêche de rentrer chez vous le midi, informez votre vétérinaire et demandez-lui comment aménager les soins. Si vous ne vous sentez pas capable de faire des piqûres dites-le, le vétérinaire vous proposera un autre traitement ou vous demandera de passer à la clinique pour les faire lui-même.
Tenez votre vétérinaire au courant de l'évolution de la santé de votre lapin si l'évolution est trop lente, il pourra adapter ou changer le traitement.
Si vous avez une assurance, n'oubliez pas de demander à votre vétérinaire une facture détaillée des soins.

Si vous n'êtes pas d'accord avec votre vétérinaire ou si vous avez des doutes, n'hésitez pas à lui en faire part . S'il n'est pas spécialiste vous pouvez l'informer de votre intention de consulter un spécialiste pour un second avis. Si la santé de votre animal est sa priorité il ne s'en formalisera pas et vous demandera de le tenir au courant. Dans tous les cas, si vous en avez le temps n'hésitez pas à bien réfléchir et à prendre en compte tous les éléments :
-souffrance engendrée par les divers traitements
-taux de réussite des diverses options
-lourdeur des soins
-coûts

Vidéo d'un examen complet chez le vétérinaire (en anglais) : Evaluating rabbits, Part 2: Physical examination (11:35)

Crédits photos : Acajou