header

Dernière mise à jour : 24/03/2017

Automutilation chez le lapin de compagnie ( Mise à jour : 03/06/2010)f

Le lapin a une image de gentille peluche, on s'image bien mal qu'il puisse s'infliger des blessures ou s'automutiler. C'est pourtant bien le cas, régulièrement sur le forum nous rencontrons des cas d'automutilations, liés à des troubles du comportement, des problèmes de santé ou des problèmes hormonaux.

Les signes d'automutilation

Certains signes peuvent être confondus avec une blessure ou être liés à une autre pathologie. Voici les plus courants :

- le lapin s'arrache des poils. Chez la femelle non stérilisée, c'est un signe de grossesse nerveuse mais ce comportement peut aussi toucher les mâles. C'est souvent un signe d'ennui ou d'angoisse.

- le lapin se grignote la peau et creuse un trou dans la chair. Le trou peut être profond, il est souvent caché et peut s'infecter. Tout comme le fait se s'arracher les poils c'est un signe d'anxiété ou d'ennui, mais ceci peut aussi être un signe de douleur. Le lapin peut ressentir une douleur sur un organe interne et se mutiler en surface pour tenter de se soulager.

- le lapin se ronge les pieds. Il peut s'agir d'un trouble du comportement mais aussi d'un signe de pododermatite.

- le lapin peut s'automutiler suite à une intervention, il commence à toucher au fils ou à la cicatrice puis s'emballe et ouvre entièrement la plaie risquant ainsi une infection ou une hémorragie. pour éviter cela on peut mettre une collerette au lapin.

Que faire?

Dans un premier temps il faut consulter un vétérinaire pour soigner les plaies et déterminer si la cause est médicale ou comportementale. Dans certains cas la mutilation a des causes médicales et comportementales. Une mutilation du ventre peut être liée à une grossesse nerveuse, une mutilation des orteils peut être liée à une pododermatite. Dans un premier temps le lapin ressent une réelle douleur ou une gêne et comme la douleur en disparaît pas il devient nerveux et se mutile.
Dans un second temps, si le trouble du comportement est avéré il faut déterminer la cause de ce comportement anormal. Il s'agit souvent d'un problème d'environnement : manque d'hygiène, confinement, bruit, sources de stress diverses (autre animal, enfants, musiques, télévision, déménagement etc).

Crédit photos : Ponpon